Lexique de survie

08/04/2017

En 2016, le Groenland comptait 55 847 habitants, dont 87 % d’Inuits. Si le Groenland est aujourd’hui une province autonome du Danemark, les habitants demeurent officiellement danois. Toutefois, depuis 2009, la langue officielle est le groenlandais, dit kalaallisut, qui appartient à la famille linguistique eskimo-aléoute. Ce kalaallisut est le dialecte de l’Ouest, également pratiqué au Sud ; l’inuktun est celui du Nord ; le tunumiisut est celui de l’Est. Si vous pourrez souvent échanger en anglais, voici cependant un petit lexique de survie.

au minimum

Bonjour : Kutaa [kouta-a]

Au revoir : Inuulluarit [inouchlouarit]

À bientôt : Takuss' [takouche]

Oui : Aap [aap] ou Suu [souuu]

Non : Naamik [na-amik]

Comment vas-tu ? : Qanorippit ? [kranorippit]

Ça va : Ajunngilaq [ayounn-gilak]

Ça ne va pas : Ajorpoq [ayorpok]

Merci : Qujanaq [krouyanak]

Merci beaucoup : Qujanarsuaq [krouyanarsouak]

Moi/je : Uanga [ouanga]

Toi/tu : Illit [ichlit]

Il/elle/on : Una [ouna]

Nous : Uagut [ouagout]

Vous : Ilissi [ilissi]

Peut-être : Immaqa [im-makra]

Je vais bien : Ajunngilaq [ayounn-gilak]

bravo !

Je ne parle pas le groenlandais : Kalaallisut oqaluttanngilanga [kala-achlissout okraloutanguilanga]

Je m’appelle… : Mik ateqarpunga… [mik atékrarpounga]

Comment t’appelles-tu ? : Qanoq ateqarpit ? [kranok atékrarpit]

Je ne sais pas : Naluara [nalouara] ou Asuki [achouki]

Santé ! (pour trinquer) : Kassutta tamaata [kassutta tamaata]

C’est bon ! (nourriture) : Mamaq ! [mamak]

Attention ! : Sisuerit ! [sissouerit]

Ce n’est pas grave : Sussa [sussa]

Faire du traîneau : Qimmuserpoq [krimousserpok]

Je suis en forme : Peqqippunga [pekrippounga]

Je suis fatigué : Qasuvunga [krasouvounga]

épatez vos amis

Dès votre retour, en leur chantant la version groenlandaise de Frère Jacques

Piitaq uumaa, Piitaq uumaaFrère Jacques, Frère Jacques

makigit, makigit, : Dormez-vous, dormez-vous

sianerpaluppoq, sianerpaluppoq : Sonnez les mâtines, sonnez les mâtines

arfineq, arfineq. : Ding ding dong, ding ding dong

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.