Où partir en Grèce ?

La Grèce est autant un pays de terres arides que de rivages enchanteurs, porteurs d’une histoire d’une richesse exceptionnelle. Ainsi, la plus grande des îles grecques, la Crète, a vu naître la civilisation minoenne, mystérieuse et brillante, dont les vestiges de Cnossos, Sitia ou Malia témoignent encore aujourd’hui. Traversée par les montagnes Blanches et le massif du Rethymnon, l’île se partage entre des paysages sauvages et impressionnants tels que Gramvoussa ou les gorges des Samaria, des bourgs où il fait bon vivre comme Agios Nikolaos, sans parler des plages de sable fin bordant des eaux turquoise.

Mais la Grèce, ce sont aussi ces paisibles images de cartes postales des Cyclades, ce chapelet d’îles toutes plus belles les unes que les autres, si semblables et pourtant si différentes. Au fil de l’eau, partez à la découverte de l’imposante Santorin, cet ancien volcan dont la caldeira forme une véritable montagne jaillissant de l’océan, Délos et Naxos, jadis demeures des dieux, mais aussi Mykonos, l’île de la fête dont la réputation n’est plus à faire. Dans les Cyclades de l’Ouest, Sifnos est un trésor encore méconnu avec des reliefs doux et de jolies plages tandis que Milos fait figure d’exception avec ses formations minérales et sa réserve marine. Privée de plage facilement accessible, Folégandros attire surtout les plongeurs tandis que le monastère suspendu d’Amorgos fascine les pélerins depuis des décennies. Samos la verdoyante est idéale pour les randonnées tandis que Rhodes est une petite perle du Dodécanèse, marquée par de nombreuses influences et bordée de très belles plages.

Si le voyage en Grèce commence généralement par une découverte d’Athènes, capitale historique et culturelle, la Grèce continentale mérite d’être visitée car elle recèle de nombreuses merveilles, à commencer par un petit matin au sanctuaire de Delphes, un moment de retraite aux monastères suspendus des Météores ou un café au pied de la forteresse de Monemvassia, gros bourg sculpté dans le rocher situé dans le Péloponnèse. Dans cette même région, il ne faut pas manquer Épidaure et son théâtre antique ou encore Mistra la byzantine. Plus au nord, Thessalonique, deuxième ville du pays, frappe par son dynamisme et sa beauté architecturale.

Retour haut