Mieux connaître la Grèce

Le territoire grec

La Grèce se trouve tout au sud de l’Europe, en bas de la péninsule balkanique. Le pays est entouré par la mer Égée et par la mer Ionienne. La géographie de la Grèce est marquée par l’importance des territoires insulaires qui représentent un cinquième de la superficie totale du pays et d’ailleurs la mer reste toujours à portée de vue car aucun point géographique n’en est éloigné de plus de 100 km ! Le pays est montagneux, ponctué de trois plaines principales en Thessalie, Macédoine centrale et Thrace. Les reliefs présentent quelques massifs culminant à plus de 2 000 m d’altitude où le couvert forestier a été plutôt bien préservé. En forêt, la biodiversité est dense et protégée, et plus de 6 000 végétaux sont recensés, faisant de chaque printemps un enchantement. Flore et faune de la Grèce sont d’une grande richesse, la protection du phoque moine et de la tortue caouanne en sont de bons exemples. Ceci étant, les villes sont à la traîne en matière d’environnement et les pics de pollution sont fréquents pendant les périodes chaudes.

Découvrir les Grecs

Depuis 1924, la Grèce est une république parlementaire de près de 11 millions d’habitants pour un pays nettement plus petit que la France. Avec la Grèce en chiffres, les principaux jalons sont posés.

Plusieurs civilisations antiques se succédèrent dans les Cyclades, à Mycènes et en Crète, aboutissant à l’apogée de l’art de vivre hellénique. Le pays sera ensuite l’objet de bien des convoitises jusqu’à la formation de la république athénienne, rapidement balayée par des guerres et des périodes de dictature ainsi que vous le lirez dans l’histoire de la Grèce. La démocratie est ici fragile.

En 2014, la dette du pays doublée d’une corruption omniprésente ont abouti à une crise économique sans précédent qui a porté au pouvoir un parti d’extrême gauche. Ce dernier opéra un virage à 180° pour exécuter des sanctions économiques particulièrement austères, plongeant bien des Grecs dans un grand désarroi financier.

Au niveau de la population, l’égalité homme-femme est encore passablement mise à mal et, comme partout, la population est vieillissante. Le rouleau compresseur de la crise économique épuise le pays depuis trop longtemps et beaucoup de jeunes diplômés cherchent à partir. L’économie de la Grèce, essentiellement basée sur les services et l’agriculture, reste difficile à assainir en raison d’une forte corruption qui gangrène la vie publique. Ce contexte exacerbe les extrêmes et des attitudes accueillantes côtoient de forts rejets xénophobes. À l’image de leur géographie, les Grecs sont tout en contrastes !

Retour haut