6 conseils pour se fondre dans le décor

05/05/2014

1
BUVEZ DU CAFÉ AU KAFENION OU AU SALON DE THÉ 

Dans la famille café, il y a la boisson, éna en grec, et l’établissement où l’on sert le café, le kafeneion, (pluriel kafeneia), qui dans les villages perdus peut aussi faire épicerie. En principe, le kafeneion est réservé aux hommes, qui vont y refaire le monde et regarder le foot. Les femmes, elles, fréquentent les salons de thé où des pâtisseries bien sucrées leur tendent les bras. Elles se baladent plus tard dans la journée, avec les enfants, tout en bavardant entre elles, pratiquant ainsi le pame volta (“allons faire un tour“), hérité de la passegiata des Vénitiens !  La boisson café, dans toute la Grèce, est servie sucrée, avec le marc au fond de la tasse. C’est ce nous appelons le café turc, mais sur place, il ne faudra JAMAIS l’appeler ainsi. Vous commanderez un éna elliniko, un café grec, en précisant l’option désirée : très sucré : glyko, moyennement sucré : métrio, avec du lait : mé ghala. Rassurez-vous, on peut l’obtenir sans sucre, en disant skéto, On vous recommande de goûter en été le éna frappé. C’est un café glacé, très rafraîchissant, servi avec une boule de glace à la vanille sur demande. 

2
ADOPTEZ LE MÊME RYTHME DE VIE QUE LES GRECS

En Grèce n’hésitez pas à adopter le rythme local. Vous constaterez avec plaisir que les choses faites en prenant le temps sont moins stressantes, plus savoureuses. De plus, elles marquent plus l’esprit et s’ancrent mieux dans la mémoire. Commencez après le repas par une bonne sieste ! C’est ce que tous les Méditerranéens vous diront, ou plutôt vous inciteront à faire, car eux-mêmes n’étant pas du tout disponibles entre 13h30 et 17h, surtout en été, il ne vous restera plus qu’à prendre un bouquin et à vous allonger dans le hamac ou la banquette de la terrasse, avant de sombrer sans vergogne dans les bras de Morphée. Avec l’avantage d’être d’attaque jusque tard dans la nuit, pour faire la fête…

3
SAVOIR-ETRE

En Grèce, l’usage veut que l’on se tutoie. Le vouvoiement s'emploie très rarement, même envers les personnes âgées. Dans la vie professionnelle, les employés tutoient leur chef de service et leur PDG,  et réciproquement, sans qu’il y ait familiarité ou manque de respect. N’insistez donc pas avec le Vous !
- Les Grecs sont par nature très hospitaliers et prévenants. Ne refusez pas ce qu’on vous offre (un café, un siège, une aide, etc.), c’est offensant. Vous devrez même accepter une invitation à la maison, si cela vous est proposé ! Ça s’appelle la filoxenia.
Le marchandage… ne se pratique pas en Grèce. Il est même assez mal vu.  On peut toutefois demander avec le sourire une remise, qui égalera le plus souvent le montant de la TVA. Faire un signe de main… comme celui de la reine d'Angleterre, comme pour héler un taxi, c'est une injure ! Enfin, petite précision, il faut que les doigts de la main soient écartés et pointés en direction de quelqu’un (ou de vous-même). Ça s’appelle la Moutza. A utiliser avec grande modération donc… Le tabac est en Grèce une institution. Vous ne pourrez convaincre vos voisins de table de cesser de fumer. Soyez donc tolérant ou placez-vous à l’écart des tables fumeurs. A l’hôtel en revanche, vous pourrez demander une chambre non-fumeur.

 

4
RESPECTEZ LA TRADITION  RELIGIEUSE

Une tradition qui ne se perd pas, dans les villages en tout cas, c’est celle de faire le signe de croix en passant devant une église. Dans l’ordre orthodoxe, c’est : front, poitrine, épaule droite, épaule gauche.  Pour entrer dans un édifice religieux, quel qu’il soit, église ou monastère, une tenue correcte est exigée. On se couvre les épaules et les jambes. Il est aussi conseillé de faire une donation, même symbolique, bien que les accès soient la plupart du temps gratuits. Une astuce. Mesdames, glissez un paréo dans votre sac, ça ne prend pas de place, ça ne pèse que quelques grammes et c’est multi-usages : robe pour les visites, nappe au pique-nique, protection contre le soleil, contre les moustiques le soir, etc… Et même coussin, enroulé, pour s’asseoir sur une pierre le temps d’une pause en rando. Une vraie manne 

5
CRAIGNEZ LE MAUVAIS ŒIL

Le mauvais œil est très redouté en Grèce. Un maléfice peut en effet s’abattre à tout moment : d’une jalousie, d’une marque de tendresse, d’un compliment…Ainsi, en admirant la beauté d’un bébé, il faudra impérativement faire semblant de "cracher" sur l’enfant en prononçant trois fois la formule magique "ftou sou". Les êtres vivants les plus sujets aux maléfices sont les jeunes enfants et les animaux. On voit donc souvent une perle représentant un œil bleu fixée dans le dos des nourrissons, accrochée sur les cages des oiseaux, etc. pour conjurer ce maudit mauvais œil…

6
MAÎTRISEZ LES US & COUTUMES DANS LES RESTAURANTS 

Dans les restaurants et les kafeneia, il ne faut pas hésiter à taper dans vos mains pour appeler le serveur, c’est la coutume !  Dans les tavernas, on peut sans choquer personne, au contraire, entrer dans la cuisine pour vérifier la fraîcheur d'un poisson ou par curiosité pour en humer les spécialités. Sachez que les Grecs ne vont pas vraiment au restaurant pour s’offrir un plaisir gastronomique, mais essentiellement pour passer un agréable moment en bonne compagnie, en famille ou entre amis. Comme les plats sont souvent apportés en même temps, on les déguste comme des tapas en Espagne, en les partageant. Les mezzes, venus de Turquie, peuvent constituer un repas, qu’on prend dans un rakadiko et tsikoudiadiko. Les restaurants peuvent s’appeler estiatorio, taverna, pistaria (grill), pitsaria (pizzeria), psarotaverna (taverne de poissons, où l’on sert aussi de la viande !). Et le pain est compté à part dans l’addition…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.