Quand partir dans le Sud américain ?

12/09/2016

Le climat dans le Sud américain

Si, compte tenu de sa taille et des variations du relief, le Sud des Etats-Unis possède un climat assez varié, il est dans l’ensemble de type subtropical. Marqué par la Sun Belt couvrant les Etats-Unis de la Floride à la Californie, il est donc plutôt ensoleillé, chaud et humide. En hiver, les vagues de froid descendant du nord n’ont quasiment aucun relief pour stopper leur avancée et il peut faire aussi frisquet dans le Sud que dans le Nord ; le sud de la Floride, particulièrement orageux en période estivale, bénéficie tout de même de températures privilégiées du fait de sa situation tropicale, qui lui vaut une saison sèche et une saison humide (de juin à septembre) plutôt qu’un système classique de quatre saisons

Les hivers sont plutôt doux et secs : la température moyenne à Miami peut atteindre 19°C au mois de janvier. Les étés (de mai à septembre) y sont très chauds et humides, en particulier à proximité du Golfe du Mexique : la pluviosité est d´environ 1 500 mm par an à Miami (alors qu´elle ne dépasse pas 1 000 mm par an à Richmond, au nord de la zone). La neige est de plus en plus rare même sur le massif des Appalaches culminant à plus de 2000 mètres où elle ne dure jamais bien longtemps.

C'est à l'extrême-sud de la Floride caressée toute l’année par le courant chaud du Gulf Stream, que se situe la ville la plus chaude des Etats-Unis, Key West, affichant une température moyenne annuelle de 25,2°C.  Si la saison des ouragans s’étend de juin à septembre, c’est principalement en août et septembre que les régions du sud-est peuvent être touchées par des cyclones souvent dévastateurs, les vents dépassant parfois 300 km/h. 

Le Texas, réparti sur plusieurs zones climatiques, est à la fois subtropical sur sa côte et ses régions orientales que continental, aride et désertique sur ses régions ouest.

 

Les points forts de chaque saison

Si le Sud des Etats-Unis peut se visiter en toute saison, les meilleures périodes sont le printemps et l’automne. L’été est en général chaud et humide, pensez à vous protéger des insectes.

Hiver

 On privilégiera la Floride et la côte du Golfe du Mexique, même si les prix sont plus élevés notamment sur les côtes et dans les stations touristiques, saison sèche oblige. C’est la saison des carnavals et des défilés au moment de Mardi-Gras.

Printemps

 L’une des meilleures périodes pour visiter l’ensemble du Sud des Etats-Unis, la météo étant en général beaucoup plus clémente, avec une humidité plus limitée.

Eté 

 Saison chaude et humide, c’est à cette période que l’on sent les effets de la climatisation poussée à fond (prévoir une petite laine dans les hôtels…). Néanmoins, vous n'aurez aucune appréhension à entrer dans l’eau pour vous baigner ou faire du rafting. La fin de l’été est marquée par les ouragans et les tempêtes tropicales venues de l’Atlantique.

Automne

 S’il peut encore y avoir des ouragans au début de la saison, c’est probablement la meilleure saison pour visiter l’ensemble du Sud dont les denses et nombreux massifs forestiers s’embrasent lors de l’été indien, particulièrement dans la région des Appalaches. Bien entendu, il dure un peu plus tard que dans le nord-est.

Notre agenda dans le Sud américain

Natchez Pilgrimage : Au printemps et en automne, à Natchez, dans le Mississippi, les propriétaires accueillent les visiteurs dans leurs demeures sudistes, en costumes d’autrefois. Cela a lieu deux fois par an, depuis 1932. Productions musicales et théâtrales ou conférences en font de véritables événements culturels. D’autres villes du Mississippi lui ont embrayé le pas comme Columbus.

Martin Luther King Day : Chaque troisième lundi de janvier, ce jour férié honore la mémoire de Martin Luther King, né un 15 janvier. Il donne lieu à quantités d’hommages et manifestations diverses partout aux Etats-Unis et dans le Sud tout particulièrement, notamment à Memphis (Tennessee), Atlanta (sa ville natale), Savannah et Tybee Island (Géorgie).

Mardi-Gras : En février, cet énorme carnaval à la Nouvelle-Orléans en Louisiane attire le monde entier durant deux semaines effrénées. C’est la fête qui caractérise New Orleans avec ses fameux défilés de chars du haut desquels les belles jettent leurs colliers et bonbons à la foule déchaînée. Déguisements et musique à gogo complètent l’atmosphère assez délirante qui n’est pas faite pour les agoraphobes…

Bike Week, Daytona Beach : Fêtant ses 75 ans en 2016, cette concentration haute en couleurs de motos, qui a lieu en Floride en général début mars, est un passage obligé pour les fanas de (sport) mécanique et les amoureux de l’Amérique populaire. Les autos sont aussi de la fête avec les courses Nascar de Daytona 500. Est-ce utile de dire que tous les hébergements sont pris d’assaut un an à l’avance ?

New Orleans Jazz & Heritage Festival : Drainant quasiment un demi million de personnes, il a lieu en général le dernier week-end d’avril ou début mai à la Nouvelle Orléans en Louisiane. Habitants et visiteurs se baladent en costumes et se retrouvent au champ de courses de la ville pour assister à des concerts de jazz, de rock, de folk et de musiques du monde. La programmation est exceptionnelle.

North Carolina Azalea Festival : Lancé en 1948, il est l’un des plus beaux festivals floraux des États-Unis (avec celui du Lilas à Rochester, NY). Début avril, on admire les compositions florales pendant trois jours de liesse sur les berges de la Cape Fear River à Wilmington en Caroline du Nord, avec concerts, défilé, et même un. Il attire en moyenne 300 000 personnes.

Satchmo Summerfest : Ce long week-end de festivités, qui a lieu en août à la Nouvelle-Orléans n’est pas de trop pour honorer l’’un des plus grands artistes américains, l’immense Louis Armstrong à qui le Jazz doit d’avoir été popularisé, Satchmo étant au jazz ce qu’Elvis est au rock ou BB King au blues par exemple. Conférences alternent avec concerts, défilés et autres festivités.

Elvis Week, Memphis, Tennessee : Une semaine entière de célébrations, de musique et de recueillement avec nuit aux chandelles à Graceland, à chaque anniversaire de la disparition du "King" du rock’n’roll, le 16 août. Réservez très à l’avance !

Kentucky Bourbon Festival : Un week-end inspiré par le bourbon dont 70% de la production mondiale sort des comtés de la région environnante. Beaucoup de musique, de danse et de nourriture ! Il a lieu en septembre à Bardstown, au Kentucky.

Downtown Oyster Roast : La région d’Apalachicola en Floride est particulièrement réputée pour son ostréiculture, l’occasion en novembre de déguster des huîtres déclinées sous toutes leurs formes. Ici, on les aime rôties, en soupe, accompagnées de crabes, crevettes ou autres fruits de mer. Crue comme chez nous ? Pourquoi pas, mais leur taille fait réfléchir…

Art Basel : Depuis 2002, cette foire d’art contemporain, déclinaison américaine d’Art Basel, qui a lieu en décembre à Miami, est devenue un moment incontournable pour tout amateur. On y vient surtout pour le plaisir des yeux, à moins d’avoir de gros moyens car l’art est ici un énorme business. Tous les marchands et galeristes de la planète s’y donnent rendez-vous, ce qui ne laisse pas beaucoup de chambres disponibles aux autres…

Fantasy of Lights Christmas Parade : Réputé comme l’un des plus beaux défilés de Noël du pays, cet événement populaire attire plus de 800 000 personnes au pied des Appalaches, à Gatlinburg, dans le Tennessee, début décembre. Chars illuminés, fanfares, équipes de danse et musique accompagnent le Père Noël et ses elfes...

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Etats-Unis

01 85 08 23 53 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Floride et le Sud

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.