Nos coups de coeur dans le Tennessee et le Mississippi

05/09/2016

Tupelo

La situation de Tupelo, à mi-chemin entre Nashville et Jackson (Mississippi) en fit un enjeu stratégique lors de la Guerre de Sécession. En témoignent, en lisière sud de la ville, le Tupelo National Battlefield Site, et le Brices Cross Roads National Battlefield. C’est surtout la ville natale d’Elvis Presley. Tout ou presque tourne autour du King : son école primaire au Tupelo Hardware, la quincaillerie où il acheta sa première guitare, sa maison natale... L’Elvis Presley Birthplace comprend aussi un musée et une chapelle. Au Tupelo Automobile Museum riche d’une centaine de véhicules, on tombe sur sa cossue Lincoln.

Clarksdale

Au sud de Memphis, Clarksdale revendique le titre de berceau du blues. On ne compte plus les musiciens et chanteurs nés dans les environs, Howlin' Wolf, Big Mama Thornton, John Lee Hooker, Sam Cooke ou Ike Turner. Le Delta Blues Museum nous apprend que W.C. Handy, le premier à avoir écrit une partition de blues, y habita. Robert Johnson aurait pactisé avec le diable au Crossroads, le carrefour des Highways 61 et 49. Le Riverside Hotel où s’éteignit Bessie Smith, a reçu tout le gratin musical. Les littéraires chercheront les sites liés à Tennessee Williams. Le soir, direction le Ground Zero Blues Club de Morgan Freeman, natif de la région. Pour dormir, offrez-vous un loft en ville ou une cabane rustique d’une ancienne plantation. Nombreux festivals et week-ends chargés imposent de réserver à l’avance.

Vicksburg

Vicksburg témoigne de l’impact de la Guerre de Sécession et de la cohabitation avec le fleuve. Le Vicksburg National Military Park, classé parc national, protège le principal champ de bataille, à visiter en voiture, en vélo ou à pied. Le centre ville, couronné par l’Old Court House Museum, est truffé de demeures historiques et de musées. Les fresques murales racontant l’histoire locale mènent au Lower Mississippi River Museum. À l’ouest de Port Gibson, la colonnade vestige de la plantation Windsor témoigne de sa beauté passée. 

Retour haut