12/09/2016

La capitale d’état, Austin, est paradoxalement une oasis au cœur du Texas. Depuis les années 1960, c’est sans doute sa forte population étudiante et sa scène musicale très fournie qui en font une cité agréable, sportive, décontractée et progressiste, loin de l’image red-neck qui colle à la peau des locaux.

À cheval sur le Town Lake, on y trouve de nombreux parcs, promenades, pistes cyclables dessinées par Lance Armstrong, et autres sentiers de randonnées et de jogging autour du Capitole qui, dépassant celui de Washington, symbolise l’orgueil local. C’est ici que les frères Coen tournèrent leur premier film Sang pour Sang n’hésitant pas à concurrencer Walker, Texas Ranger, le touchant Chuck Norris.

La scène musicale est l’une des plus actives du pays, la ville s’enorgueillissant d’être la capitale de la musique live, attirant aussi les artistes étrangers (demandez à Dick Rivers !). C’est ici que Janis Joplin fit ses débuts. Vous trouverez certainement de la musique live dans le Warehouse District, l’ancien quartier des entrepôts, et le long de 6th Street jalonnée de bars et de restaurants.

La ville possède bien sûr une belle série de musées : le Bob Bullock Texas State Museum, Lyndon Baines Johnson (LBJ) Library & Museum, Blanton Museum of Art ou l’incroyable Ransom Center. Allez voir le puits de pétrole de l’Université du Texas, qui en fait l’une des plus riches du monde. Profitez-en pour traîner dans le Drag, cœur de l’animation étudiante avec ses cafés, ses boutiques de fringues vintage et ses librairies.

Nous on adore

Observer la colonie de chauves-souris mexicaines s’abritant sous le pont Ann Richards de Congress Avenue, en faisant une petite croisière fluviale sur le Lonestar Riverboat, plutôt d’avril à octobre.

Retour haut