03/09/2014

À la confluence des rivières Ounasjoki et Kemijoki, la capitale de la Laponie est un camp de base pour les visiteurs qui s’en vont découvrir le Grand Nord. Elle est aussi, avec ses 60 000 habitants dans une région qui compte 2 habitants au km2, un pôle culturel et commercial et a longtemps fonctionné comme carrefour dans l’exploitation du bois qui partait des forêts lapones pour naviguer jusqu’au golfe de Botnie.

Bombardée par l’Allemagne et entièrement détruite en 1944, la ville a reçoit le soutien de l’Unesco pour sa reconstruction dès 1945, réalisée par le célèbre architecte Alvar Aalto. Ce moderniste établit un plan simple, mais dessine par les allées du parc central une ramure de rennes. La Bibliothèque, la maison Lappia, l’aire résidentielle Korkalorinne forment un ensemble remarquable de l’architecture du xxe siècle.  

À la même époque, émerge à quelques encablures du Cercle polaire le village du Père Noël, devenu aujourd’hui un parc d’attractions très prisé avant une visite plus culturelle du musée Arktikum, au bâtiment d’une grande beauté. Regroupant le centre arctique de l’université de Rovaniemi et le musée provincial de Laponie, il donne une approche vivante des cultures sámes et du Grand Nord.

Le centre des sciences Pilke et le musée forestier (à 6 km de Rovaniemi) s’intéressent à l’exploitation du bois et aux bûcherons du cercle Arctique. Le petit musée ethnographique regroupe une vingtaine de maisons rurales, dont 5 se visitent. Plusieurs festivals émaillent l’été de manifestations autour des arts et de la musique populaire.

Point de départ de toute excursion en Laponie, Rovaniemi est cernée de terres magnifiques où l’on s’adonne au ski de fond, à la course en traîneau, à la randonnée, motoneige ou pêche au trou… et même à la recherche de pépites d’or au village de Tankavaara.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner dans l’auberge de Loma Vietonen et dîner d’un délicieux plat typique à base de viande de renne et d’airelles préparer par Tuija, la propriétaire de l’auberge.

Nous on adore

Visiter le zoo de Ranua pour découvrir près de 60 espèces endémiques (lynx, élans, ours bruns, loups…)

 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.