Le parc national de Pallas-Yllästunturin

01/09/2014

À l’est, bordant la frontière suédoise, le parc national de Pallas-Yllästunturin suit le cordon montagneux de la chaîne du mont Ylläs. Très prisés pour leurs dénivelés, ces espaces ne sont plus tout à fait vierges mais conservent une beauté saisissante.

Les sentiers de randonnées gravitent entre forêts de conifères et plateaux de montagne aux bouleaux tordus. En automne, pendant la saison bien nommée ruska, les flancs se couvrent d’une palette éclatante allant du jaune à l’orange, du rouille au rouge vif.

Depuis le centre nature Kellokas, plusieurs boucles pédagogiques sillonnent la forêt permettant ainsi à tous de mieux comprendre la géologie et le biotope. Le parc propose également des randonnées pour les marcheurs aguerris dont l’ascension du point culminant, le Taivaskero (807 m), l’une des plus belles balades de Finlande ou le must que constitue l’itinéraire Pallas-Hetta que l’on fait à ski ou à pied selon la saison (55 km). Pour une vue magistrale sans aucun effort, il suffit de prendre le seul téléphérique de Finlande, situé sur le mont Levi.

Territoire des peuples sámes, les monts Ounastunturi recèlent de nombreux lieux sacrés aux abords des lacs comme à Pakasaivo où la faille rocheuse qui enserre un vaste plan d’eau est surnommée la “demeure du Démon”. Des rassemblements ont lieu régulièrement dans les plaines et les villages, dont Enontekiö, et l’élevage de rennes demeure très vivace dans les prairies sillonnées de cours d’eau. 

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner à l’hôtel de Yllästunturi.

Nous on adore

Faire de la motoneige sur le lac gelé en hiver et vivre le soleil de minuit en été. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.