L’archipel de Turku

24/08/2014

La côte ouest de la Finlande conserve les traces de la domination suédoise : des villages aux maisons et églises de pierre, une poignée de châteaux, des stations balnéaires au charme suranné dont la très réputée Naantali. Turku fut la première capitale de la Finlande tantôt suédoise et tantôt russe.

Le château massif et la cathédrale du xiie siècle témoignent de cette position dominante. Reléguée au statut peu enviable de simple ville de province en 1812, elle se construit depuis une identité singulière où art de vivre, culture, convivialité sont les maîtres mots et entretient plus volontiers un commerce aimable avec la Suède qu’avec Helsinki.

Elle a en commun avec la capitale actuelle un centre ville néoclassique élevé par Carl L. Engel et des témoins spectaculaires de l’Art Nouveau dont le musée des Beaux-Arts (1904).

L’archipel de Turku est le plus grand archipel d’Europe comptabilisant 20 000 îles plus souvent rochers épars que véritables terres. Il se découvre en voiture ou en vélo et très facilement en ferries les trois îles principales de la commune de Väståboland (Parainen, Nauvo, Korpo). On peut librement choisir son trajet, tant les lignes sont nombreuses.

Un parc national en protège l’espace naturel qui prend en hiver des allures de no-man’s land glacé. Plus lointaines (5 h de bateau), les îles d’Åland disposent d’un statut de région autonome. Déconnectées des brouhahas du continent, elles offrent au visiteur une halte sereine. Mariehamn, sa capitale, comme les villages de Finström, Jomala ou Saltivk, ont conservé leur charme insulaire. 

Le plus Comptoir des Voyages

Louer un chalet pour rayonner à son rythme dans la région.

Nous on adore

Se balader dans Le petit port de plaisance de Naantali et visiter le voilier Pommern à Mariehamn, l’un des plus grands quatre-mâts du monde.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.