A goûter, siroter...

04/08/2014

À BOIRE…

N’hésitez pas à goûter l’eau du robinet ! Une saveur étonnante pour une eau traitée.

Le café est une boisson courante, qui se déguste plutôt léger mais en quantité. Le lait est omniprésent, tout comme la bière et les boissons gazeuses.

Les bières sont classées de I à IV en fonction de leur degré d’alcool.

Une vodka est distillée sur place : la Koskenkorva.

Règlementé par un monopole d’État, la vente d’alcool est réservée aux magasins Alko.

À MANGER…

Roborative et reconstituante, la cuisine finlandaise tient au corps ! Elle met d’abord en valeur les ingrédients dont elle restitue le goût sans apprêts et sans fioritures. Certains plats ont été influencés par les cultures suédoises et russes. Le goût des choses simples et authentiques, souvent négligé ailleurs, ou noyé sous de complexes et multiples préparations, est ici au centre de la gastronomie nationale.

Le poisson bien sûr est roi, qu’il s’agisse d’espèces d’eau douce ou d’eau de mer. Salé, fumé, mariné, cru… il prend toutes les couleurs, toutes les saveurs. Pain noir, aneth, pommes de terre, champignons l’accompagnent le plus souvent, les légumes étant plus rares.

Les caractères régionaux peuvent être marqués : à Kuopio, on dégustera les kalakukko, petits pains fourrés de poissons ou de lard ; en Carélie, les karjalanpiirakka, pains de seigles fourrés, qui sont sur toutes les tables.

Le lagopède rôti, la potée carélienne (bœuf et porc), les boudins de Tampere, les viandes de renne fumé surprennent les palais par leurs saveurs disons viriles !

Les desserts sont dominés par les baies aussi délicieuses qu’abondantes, dont on n’a pour la plupart jamais entendu parler (la plaquebière, figurant sur la pièce finlandaise de 2 Euros, la canneberge, la framboise arctique, groseille...)

Le petit-déjeuner est copieux et constitue le principal repas de la journée. Le plus souvent, dans les hôtels, on vous proposera un smörgåsbord, buffet comportant des aliments salés et sucrés à volonté. Le déjeuner se prend plutôt sur le pouce et le dîner demeure léger. Il est pris entre 17h30 et 20h.

BIZARRE, BIZARRE…

Les baies polaires ont une saveur qui ne ressemble en rien à celles de leurs consœurs des forêts de l’Est. Elles sont le plus souvent assorties de crème ou d’une glace à la vanille.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.