Nos petits secrets dans le Centre - Est

13/01/2015

ASSISTER AU RITUEL DES HYENES

Harar, ville aux confins du désert, cohabite avec les hyènes, animaux venus du pliocène (4 millions d’années) à la forte aura protectrice et où la domination de la femelle est héréditaire. Ce qui nous laisse bien rêveuses, n’est-ce-pas Mesdames… Leurs cris effrayant les tribus belliqueuses, habitude fut prise de les nourrir au pied des murailles. Les Harari creusèrent des sortes de "chatières" dans les fortifications afin de faciliter la déambulation de ces affamées, qui  vident la ville des ordures (hormis le plastique !). Aujourd’hui, le repas des hyènes s’est transformé en attraction touristique, mais n’en demeure pas moins un moment où l’on peut observer de très près cet animal mythique (et si utile !).

LE PAYS DU CAFÉ

L’Éthiopie est le premier producteur de café du continent africain. Les premières cultures remontent au xiiie siècle. Kaffa, la région historique du café, a donné son nom en héritage à la plus répandue des boissons. La légende attribue sa découverte à un berger. Observant l’excitation de ses chèvres après qu’elles eurent mangé les fruits du caféier, il torréfia les grains et les offrit à la communauté. Les religieux résistaient mieux ainsi aux prières nocturnes. Les cérémonies du café jouent un rôle essentiel de liant social, dépassant les barrières ethniques ou religieuses. Elles suivent des rites stricts : le café est torréfié puis bouilli sur des braises de charbon de bois. Le café est servi trois fois, une façon d’éloigner le mauvais œil.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.