Nos petits secrets dans la région du désert

07/01/2015

LA LEÇON DE GÉOLOGIE AU VOLCAN DALLOL

Le Dallol est un volcan, non éruptif. Il bouillonne sous 1.000 à 3.000 m de sel, donnant lieu à tous les phénomènes chimiques étranges qu’on peut observer en surface, geysers multicolores, lacs acides et cheminées de gaz sulfureux. C’est un rêve de peintre psychédélique ! Sa palette de couleurs est infinie, surnaturelle sur les lacs figés en surface ou dans les défilés de canyons de sel, aux abords des sources thermales. La randonnée promet de réelles surprises, le sentiment d’être plus proche que l’on ne la jamais été du cœur de la Terre. Belle leçon de géologie et de lecture du paysage, mais aussi un apprentissage de la remarquable capacité d’adaptation du vivant. Dans cet univers minéral, chauffé à blanc parfois, où les températures dépassent bien souvent les 40°, la faune du désert survit.

LES CUEILLEURS DE SEL DU VOLCAN ERTA ALE

Les salines des alentours du volcan Erta Ale sont exploitées par les Afars. Ils ravitaillent en sel depuis l’Antiquité les hauts plateaux à proximité et les pays limitrophes. La récolte se déroule encore aujourd’hui avec des moyens artisanaux. Les blocs de sels sont arrachés par les sauniers aux concrétions salées à l’aide de pics et de barres métalliques. Le travail est épuisant, les conditions climatiques particulièrement rudes. Les amolé ou barres de cet “or blanc” qui faisaient autrefois office de monnaie sont ensuite acheminés jusqu’aux lieux de commercialisation.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.