A goûter, siroter...

13/12/2014

À BOIRE…

 Bouna, chai, tedj, tela… un quadrille de boissons traditionnelles, toutes fortifiantes et fortes en goût !

Le café serait né en Éthiopie ; il fait l’objet d’une cérémonie très répandue. On ne partage pas un café, n’importe comment et avec n’importe qui ! Le “machiato” est une importation italienne.

Dans les lieux les plus sûrs, les jus de fruits et les mélanges de jus appelés “sprices”, sont souvent délicieux.

Le vin d’Axoumit ou Gouder s’améliore d’année en année.

À MANGER…

L’injera, galette de pâte fermentée, constitue la base de multiples en-cas ; elle peut être accompagnée de viandes rôties ou de ragoût.

Le berbere accompagne de nombreux plats. Un mélange d’épices que l’on associe au niter kibbeh, un beurre clarifié.

Kefto (viande crue au beurre et au berbere) et dulet (abats et tripes frits), kékel (viande bouillie) reviennent couramment. De nombreux légumes et légumineuses s’additionnent aux plats de viandes et peuvent être consommés seuls si vous le demandez.

La carte des plats varie en fonction des interdits alimentaires des chrétiens.

BIZARRE, BIZARRE…

 

Le sang de vache destiné aux hommes de la tribu Bodi.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.