Lexique de survie États-Unis

12/02/2019

Un anglais complètement à l’ouest

Évidemment, l’anglais est la langue des États-Unis, rien de bien exotique sauf si vous avez scrupuleusement appris la version britannique de la langue. Il vous faudra alors faire avec les accents locaux. On oublie la prononciation pincée de nos voisins d’outre-Manche, pour une articulation plus « chewing-gum » et surtout un niveau sonore plus élevé.

Mis à part quelques variantes orthographiques, un vocabulaire quelque fois changeant et une grammaire moins stricte, il n’y a pas de quoi en perdre son latin…

Au minimum

Hello ou hi sont les façons les plus courantes de se saluer, cependant pour être raccord au chic new-yorkais, préférez un hey ! bien emphatique.

Au fin fond du Texas ou avec des cow-boys optez plutôt pour un howdy ! pour ne pas passer pour le citadin perdu.

On oublie catégoriquement le très british how do you do ? pour un what’s up, plus exclamatif qu’interrogatif.

Très familiers, les Américains s’appellent tout de suite par leur prénom ou s’interpellent d’un guy ou dude (« gars ») amical. Ne soyez pas choqué si un inconnu s’adresse à vous en l’utilisant.

Bravo

En anglais états-unien, first floor est le rez-de-chaussée. Second floor, notre premier étage et ainsi de suite. Cependant, dans les ascenseurs (elevators), le bouton G (pour ground) ou L (pour lobby dans un hôtel) est plus fréquent que le chiffre 1.

Pharmacy est le terme qui remplace le drugstore du siècle dernier. Ne vous attendez pas à une pharmacie à la française, il s’agit d’une véritable supérette où sodas et cigarettes côtoient des médicaments en libre-service et où l’on trouve quand même un vrai comptoir pharmaceutique...

Épatez vos amis

That’s amaaaazing ! : Au pays du show et de l’entertainment, l’emphase et l’émerveillement permanent sont de rigueur. L’intraduisible amazing peut absolument tout qualifier qui soit surprenant ou amusant. Si vous voulez varier un peu, alternez avec awesome !

Oh my Gosh / Oh my God ! : Cette réplique est devenue célébrissime avec la série Friends, on en use et abuse à volonté pour marquer la surprise.

Retour haut