Tallinn

05/05/2017

La colline où s'élève le premier fort au XIe s. a donné son nom au plus beau quartier médiéval de Tallinn. Quatre siècles de prospérité attendent la jeune cité de Toompea. Sa position face au golfe de Finlande à la croisée des routes entre l’est et l’ouest n’est pas étrangère à cette success-story. Ville irriguée par les flux marchands et culturels de toute l’Europe, elle est aussi l’une des plus convoitées et à compter du XVIe siècle bat tour à tour pavillon germanique, suédois puis russe. L’Empire tsariste en fait son port principal en 1870. En partie détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, la vieille ville renait après l’indépendance en 1991. Et de quelle manière !

La cité médiévale partagée entre ville haute et ville basse est aujourd’hui inscrite au patrimoine de l’Unesco. Si on l’embrasse d’un seul regard depuis le point de vue de Patkul, on en cherche l’intimité derrière les remparts de la ville basse entre Välilke-Kloostri et la rue Lai bordée de maisons hanséatiques. La rue Pikk est tout aussi emblématique de l’âge d’or de Tallinn : les maisons de guildes s’y succèdent ornées de sculptures. Cathédrales, tours de défenses complètent ce parcours muséographique. C’est à Kalamaja que s’ouvrent les festivités. L’ancien quartier modeste, à proximité de la sinistre prison de Patarei, compte désormais parmi les incontournables des pays baltes. Lieux alternatifs, galeries, musée d’art contemporain et la Telliskivi Creative City montrent la vitalité d’une nouvelle génération de créateurs de tous poils. Les enfants trouveront plus de loisirs certainement au musée de plein air et au zoo d’Haabersti. La route côtière de Pirita longe la baie de Tallinn. La promenade au coucher du soleil est prisée par les Tallinois. Ambiance plus solennelle à Kadriorg dotée d’un vaste parc, de plusieurs musées et du célèbre amphithéâtre des chorales où 300 000 personnes chantèrent pour leur indépendance en 1988.

Le plus Comptoir des Voyages

Combiner la découverte de Tallinn la médiévale à celle de Saint-Pétersbourg l’impériale.

Nous on adore

Monter les 287 marches du clocher de l’église Saint-Olaf pour admirer la vue sur Tallinn et ses alentours.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.