Quand partir en Estonie ?

30/04/2017

le climat en Estonie

Les visiteurs vraiment curieux se rendront si possible en Estonie en hiver comme en été ! Pour apprécier le changement radical de climat et d’intensité lumineuse. Toute la saison des frimas, le pays baigne le jour dans une semi-pénombre. En décembre, à peine 6 heures d’ensoleillement. Pas de quoi s’effrayer cependant, les températures adoucies par la mer Baltique ne sont jamais polaires (de 4 °C à -20 °C).

Les randonnées, quel que soit le moyen choisi, restent le meilleur moyen de profiter des vastes forêts enneigées. Inutile de penser à arpenter ces mêmes forêts aux prémices du printemps, particulièrement humides et boueuses. On s’en donne à cœur joie en revanche de mai à fin août et plus particulièrement en juin pour le solstice d’été, quand toutes les campagnes célèbrent la Saint-Jean et que se prépare la saison des nuits blanches et festives. Les températures oscillent alors entre 18 et 30 °C. À l’automne, on tarde juste le temps de ramasser les dernières baies et les champignons avant le retour des pluies.

les points forts de chaque saison

au printemps

Participer aux rassemblements de la Saint-Jean ; faire du kayak (en combinaison) dans le golfe de Finlande ; aller d’une péninsule à une autre dans le parc de Lahemaa ; goûter à la très rare bière de sève de bouleau ; remonter le temps à Tallinn avec les journées de la vieille ville ; cherchez la fleur de fougère porte-bonheur pour fêter le solstice.

en été

Randonner en forêt (pédestre, cycliste, équestre, tout est possible) ; se baigner à Pärnu ; goûter aux poissons séchés de Mustvee ; découvrir Tallinn en apprenant sa langue à l’université pendant 3 semaines ; découvrir les oignons de la région du lac Peïpous ; assister au festival de la chanson à Tallinn mi-juillet.

en automne

Déguster les champignons fraîchement cueillis ; faire la tournée des musées de Tartu et de ses bistrots estudiantins ; visiter les tourbières de Viru ; partir à la rencontre des habitants de Hiiumaa et de leurs coutumes ; prendre des cours de cuisine avec Sikke Sumari sur l’île de Muhu.

en hiver

Faire du ski de fond à Otepää ; assister à la décoration du sapin de Noël au centre de Tallinn ; marcher sur le lac englacé de Peïpous ; écouter une chorale dans le village de Noël de Tartu.

notre agenda en Estonie


Les fêtes de l’Indépendance : le Jour de l’Indépendance, commémore le 24 février la fin de l’empire tsariste en 1918.  Le jour du Rétablissement du Jour de l’Indépendance célèbre la fin de la domination soviétique le 20 août 1991.

Festival Jazzkaar : depuis 1990, ce rendez-vous réunit en avril la crème des musiciens internationaux à Tallinn.

Saint-Jean (Jaanipäev) : les feux de joie éclairent la nuit du solstice entre le 23 et le 24 juin. Chants, danses et retour des coutumes ancestrales garantis.

Festival d’opéra de Saaremaa : fin juillet, la cour du château est la scène idéale pour entendre les artistes de la compagnie invitée. Une nouvelle programmation chaque année.

Festival de la chanson et de la danse d’Estonie de Tallinn : LE meeting des plus grandes chorales du pays qui se rassemblent fin juillet les 4e et 9e années de chaque décennie. Le temps de peaufiner son tube !

Old Town Days (Journées de la vieille ville) : une manière ludique de s’initier à l’histoire des Baltes que ce festival médiéval qui a lieu début juin.

Retour haut