Le parc national de Lahemaa

03/05/2017

Le parc national marqué par les phénomènes géologiques de l’ère glaciaire a été baptisé le territoire des baies (Lahemaa), non pas en référence aux délicieux fruits de la forêt, mais des enclaves tortueuses du littoral. Quatre baies et autant de péninsules fournissent aux plus curieux une grande variété de paysages et de surprises comme ces blocs erratiques transbahutés par les glaciers. Autres témoins de cette époque agitée, les champs de lapiaz ou de pierre saillants au cœur des immenses couverts végétaux.

La diversité est sans doute le propre de ce parc national, qui fut le premier en 1971 à voir le jour en URSS. Rivières, lacs, marais et tourbières comptent avec le parc national de Soomaa parmi les zones humides les mieux préservées du continent. Tous ces biotopes ont été propices à la survie d’une flore impressionnante (840 espèces végétales dont 34 rares) et d’une faune typique de l’Europe centrale. 50 espèces de mammifères y cohabitent dont quelques prédateurs mythiques : le loup, le lynx, l’aigle royal, le balbuzard pêcheur ou le tétras rouge. Les amateurs de voyage ornithologie seront certains de trouver une avifaune réjouissante : 222 espèces d’oiseaux, dont une partie non négligeable de migrateurs, peuplent les côtes et les sous-bois. En petit nombre mais témoignant du bon état écologique, la cigogne noire, le vison et la moule perlière d’eau douce ne quittent pas le landernau !

Dans la sauvagerie relative de l’espace naturel, trois emblèmes du patrimoine baroque estonien accueillent les visiteurs : le manoir-musée de plein air de Palmse (1780) a ouvert ses écuries à la maison du parc national, le manoir-arboretum de Sagadi (1753) se consacre à l’environnement, tandis que Vihula est devenu un hôtel de charme. Les villages demeurent discrets et baignés de culture vernaculaire, toutefois sur le littoral les stations à la mode manient avec talent le vrai et le faux. C’est le cas d’Altja, l’ancienne citée des pêcheurs restaurée et coqueluche des touristes baltes, particulièrement vivante et chaleureuse pendant les fêtes de la Saint-Jean. La plage située entre Altja et Valnupea remporte par sa beauté tous les suffrages. Vosu, Kasmu et son lac remplissent des offices plus modestes. Quant à Vinistu, il accueille dans l’une des meilleures galeries du pays la collection d’art estonien de Jaan Manitski.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner dans un manoir du XVIe siècle édifié au cœur du parc national.

Nous on adore

Altja et ses maisons de pêcheurs traditionnelles.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.