Quand partir en Equateur ?

10/12/2017

L’Équateur étant par définition sous l’équateur, les températures ne varient que très peu pendant l’année. Les changements de climat sont par contre importants entre la saison des pluies et la saison sèche ainsi que l’humidité entre chaque région.

Sur la côte, la saison des pluies court de décembre à juin et en juillet-août, le ciel est souvent couvert. La température de l’eau est agréable toute l’année mais un peu plus fraîche dans le sud. Dans la Sierra, la saison sèche dure de juin à septembre. Pour les températures comme pour la pluie, tout dépend de l’altitude : plus on grimpe, plus le climat est capricieux. Dans la région de l’Oriente, il pleut quasiment toute l’année mais moins entre décembre et février, le climat y est invariablement chaud et humide.

Quant aux îles Galápagos, le climat est moins tropical mais il y fait chaud toute l’année, au minimum 20° et la saison sèche s’étend de juin à novembre.

Les points forts de chaque saison

Printemps

Aux Galápagos, c’est l’éclosion des œufs et le climat est plus stable. Sur la côte, c’est la période où le soleil se montre le plus et où les températures de l’eau sont les plus hautes.  

Été

De juin à septembre, il ne pleut qu’entre 5 et 7 jours et le vent permet d’apercevoir les monts enneigés des volcans. Idéal pour découvrir la Sierra. Sur les îles, c’est le moment d’apercevoir des baleines !

Automne

Cette saison un peu boudée des touristes permet de découvrir certains endroits bondés beaucoup plus sereinement. C’est la période idéale pour naviguer sur l’Amazone car il est haut, pour l’Amazonie en général car il pleut moins à partir de décembre. 

Hiver

Pour les surfeurs, le mois de décembre réserve les plus hautes vagues et pour ceux qui préfèrent l’escalade, le temps est également propice car il est plus sec et les vents plus calmes.  Les mois de janvier et février marquent le début de la nidification des oiseaux terrestres sur les îles ainsi que l’arrivée des tortues pour la ponte et l’eau est plus claire, parfaite pour la plongée. 

Quelques dates festives

Mardi gras : une célébration populaire dans la plupart du pays où s’enchaînent carnavals et fêtes diverses pendant 4 jours durant le mois de février.

La Semaine Sainte : série de processions très suivies dans le pays en mars ou avril, c’est la fête religieuse la plus importante du pays. Les jeudi et vendredi saints, on déguste la Fanesca, un plat de poisson et de céréales.

La Fête nationale : chaque 24 mai est férié pour célébrer la bataille de Pichincha qui offrit en 1822 l’indépendance au pays, tandis que le 10 août célèbre l’indépendance de Quito.

L’Inti Raymi, ou fête du soleil, est célébrée le 21 juin. Héritée des Incas elle est surtout célébrée par les Indiens.  

La fête des morts ou Toussaint est, comme dans le reste de l’Amérique latine, une fête majeure du pays. Le 2 novembre, rendez-vous dans les cimetières pour découvrir une manière festive de célébrer la mort.

Chaque ville a également ses propres fêtes :

À Ambato, la fiesta de la fruta y de la flores a lieu en février, quand pommes, pêches et poires arrivent à maturation, les jeunes arrivent de toutes parts pour défiler dans les rues, c’est l’une des plus grandes fêtes du pays.

À Otavalo c’est la fiesta del Yamor qui déchaîne les foules avec des danses indiennes endiablées lors de la première quinzaine de septembre.

À Ibarra et dans l’Imbabura se célèbre du 24 au 28 septembre la Fiesta de los Lagos. Autour de danses diverses, une course automobile est organisée à Yahuarcocha. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.