L’Équateur en 16 dates

09/12/2017

30 000 avant J.C.

Des peuples asiatiques s’implantent sur le continent américain, ils seront à l’origine des Indiens d’Equateur.

3500-500 avant J.C.

Apparitions de cultures telles que les Valdivia, Machalilla et Chorrera. Les Narrios et les Tuncahuanes s’installent dans la Sierra tandis qu’au nord, les Tolitas travaillent les bijoux d’or et d’argent, c’est la période dite du "développement régional".

1200

Fondation de l’Empire Inca. 

1533

Les Espagnols ont conquis l’Equateur, qui faisait encore partie du Vice-royaume du Pérou, la région devient une colonie. 

1822

Après presque trois siècles de domination et à l’issue de quinze années de combat, Simón Bolívar libère le royaume du joug espagnol.

1830

L’Equateur s’émancipe du Vice-royaume de Colombie et devient une république indépendante.

1832

Les Galápagos appartiennent désormais à l’Equateur. 

1834-1978

Période de grande instabilité politique entre révolutions, renversements, destitutions et dictature (1972-1978). En 1861, l’esclavage est aboli.

Fin XIX - début XX

Le réseau ferré unifie le pays. 

1942

Tout comme en 1859, l’Equateur cède une partie de son territoire au Pérou et acquiert la forme qu’il a aujourd’hui. 

1978

Une Constitution démocratique est approuvée en même temps que s’organisent les premières élections libres.

1990

Le mouvement pour la reconnaissance de la population indienne (40% du pays) paralyse le pays pendant 4 jours et force l’Etat à écouter leurs revendications. 

1998

Un accord avec le Pérou met fin à près de 150 ans de conflits territoriaux autour de l’Amazone.

1999

La tornade El Niño détruit chemins de fer et routes.  

2001

Le Dollar devient monnaie nationale et réduit de beaucoup l’inflation mais aussi le pouvoir d’achat. 

Depuis 2006

Rafael Correa, élu puis réélu deux fois, parvient à structurer le pays avec l’appui d’une Constitution baptisée « la Révolution Citoyenne ». Plusieurs réformes améliorent la qualité de vie mais de nombreuses tensions subsistent à la suite notamment de l’interdiction de manifester, de la restriction de la liberté d’expression, de la disparition des conseils… 

Retour haut