06/12/2017

La bourgade principale, Puerto Villamil, est une enclave de tranquillité où vivent quelque 1500 habitants à un rythme qui est le même depuis plusieurs décennies. Il ne faut pas hésiter à se promener donc entre les masures et la mer.  

Le Centro de Crianza est un élevage de tortues où l’on admire une flore étonnante ainsi que de nombreuses espèces. Tagus Bay est un point d’eau accessible uniquement par la mer d’où les bateaux longent des falaises abruptes et de superbes endroits pour se baigner. En posant pied à terre, il est possible de grimper jusqu’à un joli lac de cratère et plus haut encore, jusqu’à un point d’observation à couper le souffle : 360° sur les îles alentours et le Pacifique. Las Tintoras est le lieu idéal pour les plongeurs, il faut être cependant téméraire car on y croise des requins, raies manta et aussi quelques animaux plus doux tels que des tortues ou pingouins.

À 3 km du village se trouve le Parque Los Humedales et le Muro de las Lágrimas. L’entrée est gratuite et le parc est en fait un sentier de plusieurs kilomètres le long de la plage qui permet d’apercevoir d’innombrables animaux : flamants roses au milieu des mangroves, iguanes, hérons et bien sûr, tortues. La végétation est époustouflante, la chaleur également. Quant au mur, il tient son nom Lágrimas (larmes) d’un ancien centre de détention. Le point fort de l’île reste tout de même l’ascension du volcan Sierra Negra. Sur le chemin, on longe un cratère de plusieurs kilomètres (le 2ème plus grand au monde), pour observer superpositions de strates de lave et paysage d’apocalypse

Retour haut