À bouquiner, visionner...

06/12/2017

À lire

Vertiges de Quito, de Didier Tronchet. Plusieurs récits graphiques narrent des anecdotes vécues dans la capitale. Un carnet de route drôle, détonnant et touchant qui illustre l’atmosphère de Quito.

Mourir, la belle affaire, d’Alfredo Noriega,nous fait découvrir à travers le regard d’unmédecin légiste une galerie de portraits de Quiténiens.

La Fosse aux Indiens (Huasipungo), deJorge Icaza, est une oeuvre maîtresse dumouvement littéraire indigéniste qui décritles conditions de vie des huasipungos, unecommunauté indienne agricole.

Noir Équateur, de José de la Cuadra,est un recueil de neuf nouvelles réalistesautant que poétiques.

Le Vieux qui lisait des romans d’amour, de Luis Sepúlveda. Dans ce roman phare de la littérature latino-américaine, l’écrivain chilien imagine un conte philosophique où la forêt équatorienne est un personnage au même titre que les Shuars et les félins. Un fauve terrorise les Indiens et un vieil homme, sentimental et solitaire, va tenter de libérer le village.

L’Equateur, de Christian Rudel. Etude très pointue de la culture équatorienne et de son histoire, l’auteur connaissait ce pays comme personne et offre un ouvrage qui se lit comme un roman.

À voir

Si loin de Tania Hermida suit un roadtripà travers le pays d’une étudiante espagnole et d’une jeune équatorienne.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.