Guide du Caire et du Delta

Immense, populeuse, bruyante, le Caire se définit avant tout par le théâtre de ses rues. Sur ses trottoirs, l'improvisation est reine, la folie est douce et le temps cesse d'être un facteur. En la matière, Alexandrie, deuxième ville du pays, n'a rien à lui envier : une journée entière est vite passée à la terrasse d'un café à regarder les joueurs de taoula (le backgammon égyptien) enchaîner les parties. L'une est bercée par le Nil, l'autre, par la Méditerranée, mais toutes les deux constituent un voyage dans le temps.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.