El Quseir

01/01/2016

De cet ancien port de négoce, datant des pharaons, il reste un charme particulier, qui contraste avec  ses voisines du littoral. Aujourd'hui paisible ville côtière, El Quseir se distingue par le patrimoine ottoman qui domine son centre-ville : la forteresse, le poste de police et juste derrière, l'hôpital.

 El Quseir a été l'un des principaux ports commerciaux de la Mer Rouge, et notamment le point de départ des pèlerins en direction de l'Arabie Saoudite toute proche pour le « hajj » annuel. Après sa colonisation par les Anglais, la ville est devenue un lieu de transit important de, et vers, la Route des Indes. Avec la construction du canal de Suez, toutefois, son statut régional a changé, et ses activités portuaires ont connu un déclin rapide. Le climat désertique et la situation géographique particulière de la Mer Rouge, qui n'est abreuvée par aucun fleuve ni aucune rivière, font que ses eaux à forte salinité restent chaudes toute l'année.

La ville disposant de toute la gamme haute de l'offre hôtelière, dans une ambiance éloignée de la frénésie d'Hurgada, un séjour à El Quseir s'impose notamment pour les fans de plongée, avides d'explorations tranquilles. Les sites d'El Kaf et El Quadim sont à voir pour leurs grottes et leurs massifs coralliens, où se hasardent parfois les requins. Le soir, après une journée en mer, il fait bon se promener dans le faisceau des ruelles d'El Quseir, comprises entre le front de mer et la rue principale.

Le plus Comptoir des Voyages

Un séjour combinant baignade, aventure et détente dans un cadre préservé. 

Nous on adore

Passer du sable blanc des plages à celui orangé du désert.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.