4 conseils pour se fondre dans le décor

20/12/2015
1

Se déstresser

Il vaut mieux ne pas être à cheval sur la ponctualité et la précision. Ici, tout est à la sauce « Inch’Allah » qui exprime la toute puissante fatalité de la vie quotidienne. C’est le destin qui décidera de l’heure de départ, de la possibilité de faire telle ou telle chose ou du menu du soir. Vous ne ferez pas changer les mentalités le temps de votre séjour, alors laissez-vous aller et oubliez votre montre en France. Faites-en de même avec la mauvaise humeur et même s’il pleut, ne râlez pas. Avec 4 jours de précipitations par an, un jour de pluie est un jour de fête. Profitez plutôt de l’euphorie collective !

2

Walk like an Egyptian

Pas question de marcher de profil comme sur les bas-reliefs pharaoniques mais plutôt de prendre le pas par rapport aux pratiques religieuses de l’Égypte d’aujourd’hui. Dans l’islam, les côtés droit et gauche sont liés à des symboliques fortes. Ainsi pour n’offenser personne, quand on entre chez quelqu’un ou dans une mosquée, on veillera à le faire par le pied droit en premier. Au moment de partir, on sort en premier le pied gauche. De même on ne salue pas de la main gauche et quand on tend un objet à quelqu’un c’est toujours avec la main droite.

3

Toucher avec les yeux

Vous aurez l’occasion de découvrir des témoignages artistiques millénaires. Pensez aux millénaires à venir et ne laissez pas vos empreintes dessus. Bien sûr il peut paraître grisant de toucher les pierres et objets qui ont connu les pharaons avant vous, le problème c’est que vous partagez cette envie avec des millions de touristes qui tous les ans découvrent l’Égypte. Les conquérants successifs du pays ont déjà laissé suffisamment de balafres en défigurant les personnages des bas-reliefs et en amputant le Sphinx de son nez. Montrez-vous plus éduqué.

4

Faire des volutes de chicha

Ces longues pipes à eau allongées ne sont pas juste un élément décoratif des tableaux orientalistes. C’est une habitude bien ancrée dans le monde arabe et particulièrement en Égypte. Même si cela n’est pas conseillé d’un point de vue de la santé, c’est tout de même une expérience à vivre, ne serait-ce que pour expérimenter l’Egyptian way of life. Contrairement au mythe urbain occidental, on n’y fume pas de la drogue mais du tabac parfumé et à moins de prendre de trop grandes aspirations, ça ne fait pas tourner la tête, juste tousser…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.