L'île de Mull

28/07/2013

Plus sauvage que Skye, la deuxième île des Hébrides intérieures est dotée d’une nature splendide. L’île de Mull est la préférée des Écossais qui apprécient sa tranquillité et sa diversité. Dominée par l’imposant Ben More, un ancien volcan culminant à près de 1 000 m, les paysages de Mull alternent entre forêts de chênes, côtes spectaculaires et plages de sable ou de galets noirs. Ầ l’extrémité Nord de Mull, le port de Tobermory est digne d’une carte postale avec ses maisons colorées qui dégringolent à flanc de colline. Ne pas rater l’église du port transformée en épicerie !

De Tobermory, l’un des itinéraires conseillés conduit au Ross of Mull, en passant par des plages idylliques comme celle de Calgary et les falaises de Killiechronan. Ross of Mull est une longue péninsule qui conduit à Iona, un îlot d'à peine 5 km2 qui est considéré comme le berceau du christianisme en Écosse. Fondée en 563, son abbaye abrite de nombreuses sépultures de rois écossais. Les paysages de Iona invitent à la méditation. Lorsque le soleil est de la partie, ses plages de sable blanc baignées d’une eau turquoise n‘ont rien à envier aux côtes de la Méditerranée, abstraction faite de la fraîcheur, des moutons et du vent !

Le plus Comptoir des Voyages

Aller en bateau sur l'île déserte de Staffa, à une dizaine de kilomètres de Mull, découvrir ses colonnes basaltiques spectaculaires, notamment celles de la grotte de Fingal immortalisée en musique et en peinture par Mendelssohn et Turner.  

Nous on adore

Goûter au whisky unpeated (non filtré) dans l’unique distillerie de Tobermory.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.