À goûter, siroter...

17/01/2016

Santé !

Softs : L’Irn-Bru, un soda élevé au rang de symbole national dont la couleur orange psychédélique n’a d’égal que son inimitable goût évoquant les médicaments de l’enfance.

Boissons chaudes : Du thé bien entendu. La plantation de thé Dalreoch, située dans les Highlands, commercialise un thé blanc aux délicates notes de pêche et de noisette… et au prix à l’avenant.

Bières : En bouteille ou à la pression (on tap), les bières écossaises sont excellentes. Très maltée, la Scottish ale séduit par ses notes fumées et de caramel (Belhaven, Douglas Celtic Brown, Mc Ewan’s Scotch). Vous lui préférerez peut-être la légèreté d’une lager ou la richesse d’une stout. Attention à l’Armageddon et ses 65 % d’alcool, la bière la plus alcoolisée du monde.

Whisky : Le choix est vaste entre le single malt (un whisky de malt issu d’une seule distillerie), le blend (un mélange de whisky de malt et de whisky de grain) et le blended malt (un whisky de malt issu du mélange de la production de plusieurs distilleries). À cela s’ajoute la notion de terroir. Le goût d’un single malt variera en fonction de la qualité de l’eau, du combustible choisi pour le séchage du malt et l’environnement immédiat. À vous de choisir entre la rondeur et l’élégance d’un malt de la Speyside ou l’intensité d’un malt des îles. Certains recommandent d’ajouter quelques gouttes d’eau à son whisky pour en faire ressortir les arômes.

À table !

En Écosse, on dîne à partir de 18 h 30. Certaines familles sautent carrément le dîner et prennent un high tea vers 17h, avec sandwichs, crumpets, pancakes, buns et scones… Il est quasi impossible de trouver un restaurant ouvert après 20 h 30, sauf certains restaurants indiens dans les grandes villes.

Le full scottish breakfast : Au menu porridge (bouillie de flocons d’avoine), lorne sausage (pain de viande), black pudding (boudin noir), tattie scones (crêpes), œufs au bacon, kippers, saumon… le tout accompagné de café ou de thé.

Les plats : Les soupes sont un repas à elles seules. En témoigne la célèbre cockaleekie, préparée à partir d’un bouillon de volaille, dans lequel mijotent des morceaux de volaille et de poireau, du riz et quelques pruneaux. Dans les pubs et les restaurants, les incontournables sont les baked potatoes, le filet de haddock, le saumon frais ou fumé, les coquillages, le sausage and mash (saucisse-purée), le steak’n’ale pie (bœuf cuisiné dans de la bière)... Le haggis, le plat national écossais, est une panse de mouton farcie avec des oignons, de l’avoine et des épices, longuement cuite et accompagnée d’une purée de navets et de pommes de terre.

Les desserts : Le cranachan à base de framboises, de miel, de flocons d’avoine, de yaourt avec un soupçon de whisky. Pour le tea time, laissez-vous tenter par le dundee cake, un grand classique !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.