nos coups de cœur dans les îles

20/01/2017

assister au festival Andersen à Odense

« Tout peut arriver ». C’est la devise du festival Hans Christian Andersen qui se tient fin août à Odense. Concerts, parades, spectacles son et lumière, expositions, performances… Avec 500 événements culturels et musicaux organisés partout dans la ville, une contagieuse effervescence créative envahit les lieux ! Au détour d’une rue, on tombe sur un bâtiment illuminé de couleurs vives, et sur un parking, on rejoint la foule assemblée pour écouter un conteur. Imagination, aventure et émerveillement sont à l’ordre du jour. On croiserait des fées à la nuit tombée qu’on ne serait pas surpris.

plonger dans les eaux de Fionie

Les amateurs de plongée seront comblés à Lillebælt, entre l’île de Fionie et le Jutland — à condition de ne pas redouter le froid. L’endroit est réputé pour être un des meilleurs spots d’Europe du Nord. On s’y essaie au wall diving (descente le long de la paroi d’une falaise) et, pour les moins téméraires, on suit un sentier sous-marin aménagé comme une visite de musée en masque et tuba ! Les tableaux et statues sont remplacés par des étoiles et anémones de mer, des bans de morues et de truites, des crabes, et même des marsouins, attirés par la diversité qui grouille sous la surface. Dans l’archipel de Fionie, on change de genre et d’atmosphère avec une sortie plongée sur épave. Fantomatique !

faire chabadabada sur la plage de Dueodde

Située à la pointe sud de l’île de Bornholm, la plage de Dueodde est un paradis de sable blanc et fin ourlé de pins et d’épicéas. Une mer azur, calme et peu profonde, invitant à la baignade, vient lécher les dunes changeantes. Un décor romantique à souhait qui donne envie de s’enlacer tels Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant dans la scène mythique du film de Claude Lelouch, Un homme et une femme. Clou de la visite, le phare élancé de Dueodde (47 m), le plus haut du Danemark, vous coupera le souffle à coup sûr (si ce n’est par sa vue panoramique, au moins par la montée de ses 197 marches).

saluer Risin (le géant) et Kellingin (la sorcière)

Aux pieds d’une falaise abrupte, ces deux stacks (piliers de pierre détachés du continent par l’érosion) hauts de 71 et 68 mètres émergent des eaux à la pointe de l’île d’Eysturoy. La légende raconte que les géants d’Islande, frappés par la beauté de l’archipel des Féroé, envoyèrent Risin et Kellingin voler le chapelet d’îles pour le ramener chez eux. Les deux compères s’acharnèrent tant bien que mal, attachant une corde autour de la montagne pour la traîner derrière eux. Leurs tentatives infructueuses les occupèrent toute la nuit durant, tant et si bien qu’ils ne prêtèrent pas attention aux premiers rayons du soleil perçant l’obscurité et les changeant en pierre. Depuis, ils se tiennent là figés, se languissant de leur terre natale. On se rend à Tjornuvik pour les admirer.

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Danemark

01 86 95 65 15 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Danemark

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.