nos coups de cœur à Copenhague et alentour

30/01/2017

piquer une tête à Islands Brygge

Au nord-ouest d’Amager, en plein centre-ville, se trouve le quartier d’Islands Brygge et sa baignade prisée des Copenhagois. Ouvertes en 2002, ces cinq piscines en plein air (dont deux bains pour les enfants), à même le port, offrent un point de vue pour le moins original sur la ville. Du haut du plongeoir — qui évoque la proue fuselée d’un navire —, la skyline de Copenhague déploie ses lignes contre le ciel bleu. Sur les pelouses à proximité, les familles se pressent pour un bain de soleil ou un pique-nique.

découvrir le temple de la street food à Papirøen Island

Près de 40 stands, foodtrucks et bars éphémères attirent à Papirøen une éclectique foule de gourmands. Au menu, gastronomies du monde entier : turque, brésilienne, japonaise, coréenne, colombienne, belge, indienne… et bien sûr, scandinave. Glaces et sorbets bios, crêpes, cocktails et jus de fruits frais complètent le voyage gustatif. Le ventre plein, mais le portefeuille serein, on chille entre amis, attablés dans le vaste hangar au plafond haut, debout une bière artisanale à la main ou allongés dans un transat au bord de l’eau, profitant de la vue sur Operaen et Skuespilhuset.

visiter le Designmuseum Danmark

Logé dans l’ancien hôpital de Frédéric V, où mourut le philosophe Søren Kierkegaard en 1895, le musée des Arts décoratifs de Copenhague permet d’admirer le travail de célèbres designers, tels que Arne Jacobsen, Jacob Jensen ou encore Kaare Klint. L’exposition The Danish Chair, à l’élégante scénographie, retrace l’évolution de ce meuble emblématique du design danois. Fascinant ! Les passionnés pousseront la visite jusqu’à la bibliothèque, la plus grande dédiée aux arts décoratifs et au design industriel de Scandinavie.

arpenter Christiania avec un guide

Mettre le pied à Christiania, c’est quitter le Danemark le temps d’un voyage exubérant au cœur de la contre-culture danoise. Fondée en 1971 par un groupe de hippies ayant investi un camp militaire désaffecté, cette « ville libre » autogérée est une enclave colorée et unique en son genre. Rien de mieux pour découvrir l’étrange architecture locale, avec ses bâtiments délurés et ses fresques murales bariolées, qu’une visite guidée avec un résident ! Attention, Christiania reste un espace controversé (notamment en raison de la vente libre du cannabis) : pour des raisons de sécurité, il est important de respecter les règles des lieux. Prendre des photos y est strictement interdit.

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Danemark

01 86 95 65 15 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Danemark

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.