Le Danemark du Sud

29/01/2017

Presque entièrement entouré d’eau, le Danemark ne dispose que d’une étroite frontière avec l’Allemagne, délimitée par le Flensburg Fjord. De là se déploie une région imprégnée d’histoire et de culture entre le parc national de la mer des Wadden à l’ouest et le Petit Belt (Lillebælt) et ses plages à l’est.

Commençons la visite à Ribe, la ville la plus ancienne du Danemark, où de jolis bâtiments aux toits de tuiles ocre se pressent les uns contre les autres autour de la cathédrale. Cette dernière semble faite de bric et de broc, avec ses pierres de différentes couleurs et ses tours hétéroclites. On y grimpe cependant volontiers pour admirer la vue splendide sur les environs. Redescendu sur terre, préparez-vous pour un voyage dans le passé au fantastique musée viking ! Profitez également de votre passage à Ribe pour faire une excursion à Rømø : l’île dispose de la plage la plus large du Danemark. Qu’on souhaite se promener au bord de l’eau, participer à des activités sportives, ou tout simplement profiter du sable en famille, il y a de la place pour tout le monde.

Prochaine étape, la vieille ville royale de Kolding pour visiter le château de Koldinghus, restauré, et dont les éléments les plus anciens aujourd’hui préservés remontent au XVe siècle. Mobilier du XVIe siècle à nos jours, peintures danoises ou encore pièces d’artisanat (céramique, argent…) sont exposés entre ses vieilles pierres. Légèrement au sud de Kolding, rendez-vous à Christiansfeld, ville à la structure étonnante, fondée par une secte religieuse protestante du XVIIIe siècle. On arpente ses larges rues pavées et droites en se régalant d’un cœur en pain d’épice, la spécialité locale.

Le voyage se poursuit à Sønderborg, sur l’île de Als, avec une promenade sur les quais élégants, par une halte au musée du château, où est retracée l’histoire du sud du Jutland du Moyen Âge à nos jours, ou par un tournoi du jeu de l’anneau (ou des cavaliers lancés au galop doivent décrocher un anneau avec une lance).

Retour haut