Copenhague côté design

02/02/2017

Fonctionnel, beau, intemporel, épuré, innovant : la réputation du design danois n’est plus à faire ! Un séjour à Copenhague ne peut faire l’impasse sur une visite des quelques bijoux architecturaux de la capitale… ni sur une séance de lèche-vitrine, qu’on souhaite revitaliser son intérieur ou simplement sentir le pouls des tendances.

La ville compte plusieurs chefs-d’œuvre d’architecture, dont l’Operaen de Henning Larsen (2005), vaisseau de verre et de marbre aux lignes géométriques. Skuespilhuset, le centre national des arts dramatiques, situé juste en face dans le port, rivalise d’inventivité et d’audace. Ornant également le front de mer, l’innovante extension de la Bibliothèque royale (1999) impose sa massive silhouette dans le paysage. L’édifice se compose d’un gigantesque polygone recouvert de marbre noir et de verre fumé, lui valant son surnom de Diamant noir (Den sorte diamant).

Autre curiosité à Nørrebro, où s’étend sur 750 mètres le parc urbain de Superkilen aux trois ambiances : modernité au Red Square, convivialité au Black Market et détente au Green Park. Une fontaine marocaine, des palmiers, des balançoires et une étonnante pieuvre géante agrémentent cet ensemble hétéroclite. Un peu plus excentré, l’Aquarium national, Den Blå Planet, gigantesque hélice métallique posée au bord de l’eau, prend des airs de vaisseau spatial. Dessiné par le cabinet d’architecte 3XN, le bâtiment a ouvert ses portes en 2013 et héberge aujourd’hui 20 000 poissons et animaux marins.

Retour haut