Quand partir dans les îles grecques ?

26/08/2014

LE CLIMAT DANS LES ÎLES GRECQUES

Le climat des îles grecques est typiquement méditerranéen : les hivers sont doux et les étés très chauds, même s’ils sont un peu moins brûlants que sur le continent. Il pleut très rarement dans les Cyclades pendant la belle saison, qui dure presque 6 mois (de mai à octobre). En été, le fameux “meltemi“, un vent du Nord saisonnier, rafraîchit agréablement l'atmosphère (prévoir une petite laine en soirée) mais la mer devient alors agitée avec des conditions de navigation parfois difficiles. Voiliers de plaisance et ferries peuvent être immobilisés pendant plusieurs jours (si 8-9 Beaufort sur les Cyclades du Nord). L’archipel du Dodécanèse est moins venteux, avec des températures plus élevées en été et un automne parfois un peu arrosé. De décembre à février, il pleut mais les températures restent agréables. Le printemps et l’été indien offrent des conditions idéales pour un voyage dans les îles grecques : plus de fraicheur et moins de monde!

Au printemps

Voir Rhodes en fleurs, profiter des plages désertes de Santorin, Mykonos et Patmos, assister aux cérémonies de Pâques sur l'une des Cyclades.

En été

Privilégier les îles moins touristiques, se baigner sur les plages du Sud de Mykonos, protégées du vent. S'adonner à la planche à voile et au surf à Naxos ou Paros.

À l'automne

Partir à la découverte des îles grecques en croisière, pouvoir se baigner jusqu'à la mi-octobre, faire une randonnée entre la Crète et Santorin, assister aux vendanges et à la cueillette des olives à Santorin ou Paros, participer à la fête des vendanges à Mykonos, assister au festival de Corfou (concerts, ballets, opéra).

En hiver

Profiter de Rhodes et Santorin désertées par les touristes, parcourir les vallées verdoyantes de Potamia et Sangri à Naxos pour leurs vieux moulins à vent. Célébrer l’Epiphanie en compagnie des habitants.

QUELQUES DATES FESTIVES 

Dans les îles grecques, vous aurez de nombreuses occasions d’assister à des fêtes dans les villages. Chaque île possède son saint patron, fêté généralement en été à l’occasion d’un “panighyri“. Ces fêtes commencent à l’église et se terminent au petit matin après une nuit généralement bien arrosée !

Début janvier : l’Épiphanie. C’est le jour de la bénédiction des eaux. Les métropolites et les popes jettent un crucifix dans la mer qu’il faut aller récupérer. Celui qui le ramène est assuré d’avoir de la chance toute l’année (la température de la mer Egée est très fraiche à cette saison) !

Mi-mars : le Lundi pur. Appelé “Katheri Deftera“, le lundi pur marque le début du carême orthodoxe. C’est une grande fête populaire donnant lieu à des carnavals qui ont lieu le week-end précédent. Le lundi est férié partout en Grèce et dans les îles. La coutume veut que les familles sortent pique-niquer et fassent voler des cerfs-volants. A cette occasion, on mange uniquement des pains spéciaux, laghanès, avec du tarama.

Première semaine de mai : Semaine sainte. Pâques est la fête la plus importante en Grèce, plus encore que Noël. Les grands moments religieux de la semaine sont la procession de l'épitafios (qui symbolise le linceul du Christ), la messe du samedi soir qui se termine aux cris de  “Christos Anesti !“ (Christ est ressuscité), suivie d'un souper qui commence invariablement par la mayiritsa, une soupe d’abats d’agneau et d’œufs battus. Le jour de Pâques, la tradition est de manger un agneau cuit à la broche.

Mi juillet : Agios Nikodimos à Naxos. C’est un festival folklorique accompagné d'une procession à laquelle participent tous les popes de l’île en l’honneur du saint patron de la ville. Très coloré et photogénique !

Du 18 au 20 juillet : Profitis Elias. Fêté dans toutes  les Cyclades.

1ère semaine d’août à Naxos : Festival de Dionysia. Danses folkloriques en costumes traditionnels

De juillet à septembre à Naxos : concerts, pièces de théâtres et expositions sont organisés dans l’ancienne tour-château Bazéos, du XVIIe siècle.

Début août : Transfiguration. Cette fête est particulièrement intéressante à Patmos car elle est d’abord célébrée par les moines. Elle a lieu au village de Kampos. Des musiciens jouent la veille sur la place du village tandis que les tavernes offrent ouzo et mezze. Une messe est célébrée par les moines.

15 août : Dormition de la vierge. C’est l’une des fêtes religieuses les plus populaires en Grèce. Elle correspond à l’Assomption pour les Catholiques. Mais contrairement à l’Assomption qui signifie la montée au ciel, la Dormition exprime la croyance selon laquelle la Vierge est morte sans souffrir, dans un état de paix spirituelle. Une grande fête est généralement organisée le 14 au soir avec une procession le 15. Des milliers de personnes se rendent en pèlerinage sur l'île de Tinos pour son icône miraculeuse de Panagia Evangelistria.

Première moitié de septembre : Festival international de musique de Santorin (musique classique)

Début septembre : Fête des Vendanges à Mykonos. Bien qu’il ne reste que peu de vignes à Mykonos, la vieille tradition de la fête de la récolte du raisin a survécu. Les insulaires, qui ne boivent donc pas que de l’ouzo ou du retsina, y sont fidèles et arrosent largement l’événement, dans l’intimité de leurs villages...

Retour haut