09/09/2014

Paros est un concentré de Cyclades avec ses villages de pêcheurs d’un blanc étincelant contrastant avec le bleu profond de la mer, ses côtes découpées et ses longues bandes de sable blond baignées d’une eau translucide… Une carte postale qui attire les foules en été, notamment les Grecs continentaux fuyant la chaleur.

Paros possède aussi un arrière-pays beau et sauvage, avec maisons rurales, monastères perchés, moulins à vent et troupeaux de chèvres. Célèbre depuis l’Antiquité, Paros est une île de marbre. Dont sont faites les sculptures des temples de Delphes, de Délos et la fameuse Vénus de Milo.

Parikia la capitale est très animée en juillet – août et  n’a rien à envier à Athènes côté circulation. Passez très vite le quartier touristique de Livadia et enfoncez-vous dans la vieille ville, ruelles labyrinthiques bleues et blanches, kastro vénitien du XIIIe siècle. L’église de la Panagia Ekatontapiliani, très bien conservée, est l’une des plus anciennes de Grèce.

Et ses icônes sont très belles. Au Nord, Naoussa est le port de pêche le plus pittoresque de Paros : caïques colorés, petites tables au bord de l’eau, maisons cubiques. Une sorte de Mykonos modèle réduit, les touristes en moins ! Devenu très tendance, avec des bars lounge et des restaurants branchés, Naoussa reste intime et charmant.

Et proche de plages superbes, telles Kolymbithrès, ponctuée de gros rochers érodés. Pisso Livad, station balnéaire tranquille, est idéale pour un séjour en famille. D’autres villages valent le détour, comme Lefkès et sa superbe église de marbre, Marpissa ou encore Molos, à la merveilleuse plage encadrée de deux chapelles… 

Le plus Comptoir des Voyages

Passer une nuit dans un des petits hôtels familiaux que nous avons sélectionnés. 

Nous on adore

Se balader de Lefkès à Promodos en empruntant le ravissant sentier byzantin avec ses points de vue panoramiques sur Naxos. 

Retour haut