Trinidad

10/11/2015

Le cœur de Trinidad bat pour la salsa et pour son histoire. Et l’atmosphère qui règne dans les rues de cette bourgade du sud de l’île, dès le lever du jour, n’est pas étrangère à cette curieuse impression de remonter le temps. Dès le premier regard, l’ancienne cité espagnole qui expose fièrement son passé colonial, joue les séductrices avec les visiteurs tombés sous le charme de la ville. Ce décor qui semble sorti d’un grand studio de cinéma, n’est pas en carton-pâte mais bien réel.

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988, Trinidad fondée en 1514 par Diego Velasquez, est ce qu’on peut appeler une ville-musée : ses bâtiments, typiques de l’architecture coloniale espagnole, ont gardé leur authenticité. Le long des rues pavées de chinas pelonas, des galets arrondis, les maisons construites dans un style mudéjar (hispano-mauresque) aux toits de tuiles rouges, affichent des murs saturés de rose, d’ocre, de vert et de bleu, percés de fenêtres décorées de rejas, ces grilles en fer forgé, rehaussées de blanc. Toutes ces rues mènent à la magnifique Plaza Mayor où s’élève le clocher vertigineux de l’église de la Santisima Trinidad. C’est là que le musée du romantisme, logé dans un ancien palais, expose ses collections d’objets d’une autre époque.

Et si l’envie vous prend de pousser des portes ou de vous perdre dans les ruelles escarpées pour découvrir l’âme de Trinidad, vous ne serez pas déçus. Et quand vient le soir, le mojito et la canchanchara (un cocktail à base de rhum, de miel et de jus de lime) se boivent sur les marches de la grande place et dans les taberna où l’on joue tous les soirs les plus belles partitions de la musique cubaine.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner à Cuba dans une casa particular pour goûter à l'hospitalité cubaine.

Nous on adore

S'initier à la salsa dans une casa músical en plein air.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.