Nos petits secrets dans le centre de Cuba

07/11/2015

santa clara

À Cuba, Santa Clara rime avec Che Guevara, un des héros de la révolution cubaine. C’est dans cette ville qu’a été construit le mémorial-musée en l’honneur du guerillero, depuis que Fidel Castro a fait rapatrier sa dépouille sur l’île en 1997. Une visite incontournable de votre voyage à Cuba, qui ne doit pas occulter les quelques curiosités de cette ville de province, fondée au XVIIIe siècle au centre de l’île : son église baroque espagnole, son théâtre colonial mais surtout son ambiance plus moderne. Les festivals de musique, de cinéma… qui s’y déroulent chaque année participent à l’image dynamique de la ville.

sancti spíritus

Son centre colonial est classé monument national et on comprend pourquoi. Sancti Spíritus fait partie des sept villes fondées par les Espagnols en 1514 puis déplacée sur les rives du Rio Yayabo à cause de ces satanés pirates. La canne à sucre et le commerce des esclaves vont enrichir la ville d’où ces maisons et ces hôtels particuliers aux façades colorées ornées de fer forgé souvent comparées à celles de Trinidad, à 70 km. L’un d’eux, ancienne demeure de la famille Iznaga, abrite le Musée des Arts coloniaux. À l’intérieur, du mobilier et des objets du XVIIIe siècle dévoilent le faste dans lequel vivaient les anciens colons. L’élégante Iglesia Parroquial Mayor et son clocher haut perché, et le vieux pont sur la rivière ne manqueront pas non plus de vous séduire.

péninsule de zapata

Le parc national Ciénaga de Zapata est un des hauts lieux de la vie sauvage à Cuba. Formé de marais salants, de forêts et de mangroves, ce marécage de 360 km2, représente la zone humide la plus importante des Caraïbes et surtout le meilleur refuge pour une biodiversité exceptionnelle : près de 900 espèces de plantes, une trentaine de reptiles dont le crocodile rhombifer, endémique de Cuba que l’on peut observer de près dans la ferme d’élevage de La Boca et pas moins de 350 espèces d’oiseaux qui transitent par ce territoire pendant la période de migration. Une zone protégée classée réserve de la biosphère de l’Unesco qui mérite la plus grande attention.

remedios

Avant de rejoindre Cayo Santa Maria, arrêtez-vous à Remedios, l’une des premières villes fondées par les Espagnols à Cuba. Longtemps isolée, la ville a su préserver le supplément d’âme qui manque à d’autres villes coloniales plus fréquentées, et a conservé intactes ses traditions, telle Las Parrandas, un réveillon de Noël tout en musique, feux d’artifice et jeux de lumière. La ville comprend également l’église San Juan Bautista, abritant une rare statue de la Vierge enceinte, et un musée de la musique consacré au compositeur cubain natif de Remedios, García Caturla.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.