Le parc naturel de Topes de Collantes

09/11/2015

Sur les hauteurs de Trinidad dans le massif de l’Escambray, le magnifique parc naturel Topes de Collantes est devenu le paradis des randonneurs. Une vaste forêt campée à 700 mètres d’altitude, refuge des rebelles menés par le Che pendant la révolution à partir de 1958 et celui des anti-castro, qui aujourd’hui offre un bel échantillon de ce que représente la richesse naturelle de Cuba.

Pas moins de 110 km2 pour se promener à l’ombre d’une végétation luxuriante. Caféiers, eucalyptus, bambous, palmiers, pins, orchidées… se partagent l’espace avec une foule d’animaux, principalement des oiseaux endémiques de l’île dont des perruches sauvages.

Selon vos centres d’intérêts et votre niveau sportif, le parc, qui est divisé en plusieurs parties, propose des activités qui vont de la simple observation de la nature à des exploits un peu plus physiques destinés aux alpinistes et aux randonneurs aguerris comme dans le parc Altiplano. Le sentier menant au Salto de Caburní et sa chute de 62 mètres fait partie des must des visites. Le parc El Nicho, parsemés de grottes, de cascades et de piscines naturelles, attire davantage les familles. Dans le parc La Represa, un très bel arboretum protégeant plus de 300 espèces de plantes exotiques dont le plus vieil acajou de l’île attendent les passionnés de botanique. Les chaussures de rando ne seront pas de trop pour prendre de la hauteur et un sacré bol d’air.

Le plus Comptoir des Voyages

Consacrer une matinée à la découverte du parc et rejoindre le Salto del Caburní.

Nous on adore

La découverte de la flore du parc : fougères, caféiers, orchidées, bégonias, etc.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.