La Habana Vieja

16/11/2015

Délimitée à l’est par la baie de La Havane et à l’ouest par le paseo Martí, la Habana Vieja (vieille ville) est le cœur de l’une des plus anciennes villes d’Amérique. Un temps menacée par les outrages du temps et des éléments naturels, la Habana Vieja bénéficie depuis le milieu des années 90 d’un ambitieux programme de rénovation.

Le quartier se découvre à pied et de préférence le nez en l’air. Autour des cinq grandes places – la Plaza de Armas, la Plaza Vieja, la Plaza de San Francisco, la Plaza del Cristo et la Plaza de la Catedral –, chacune avec son style architectural propre, se déploient musées, bâtiments et demeures coloniales. Ces dernières sont à l’image de La Havane. Leurs arcades, façades ouvragées et balcons en fer forgé ont fière allure et loin de les enlaidir, lézardes, poussière et volets rafistolés raconte les siècles traversés et les remous de l’Histoire.

Musée en plein air la Habana Vieja ? Non, et heureusement. Dans les rues, dans les cours privées, aux balcons et sur les pas-de-porte, la vie de quartier bat son plein. Conversations animées et accents de salsa s’échappent des fenêtres ouvertes, des chiens font la sieste à l’ombre des colonnes, des gamins improvisent une partie de base-ball en piaillant sous le regard mi-clos d’un vieil homme savourant son cigare. Le jour laisse place à la nuit, mais la Habana Vieja n’aime pas se coucher tôt. Dans les cantinas et autres paladares, l’heure est venue pour chacun de se lever et de danser.

Le plus Comptoir des Voyages

Profiter de la fraîcheur du patio d'une demeure coloniale convertie en casa particular.

Nous on adore

Flâner parmi les bâtiments d’une valeur architecturale exceptionnelle.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.