Santé en Croatie

28/03/2013

Vaccins obligatoires

Aucun.

Paludisme

Absent.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, les hépatites A et B, la rougeole et, éventuellement, la rage.

Autres risques

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et, le cas échéant, extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que de l’encéphalite à tiques, n’est proposée qu’en cas de séjour professionnel prolongé en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.

Infrastructure

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans les grandes villes mais, en cas de problème, il ne faudra pas hésiter à contacter sa compagnie d’assurance et l’ambassade de France.

Si, après leur lecture, vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions, vous pouvez les poser au docteur Adida : écrire au Docteur Michel Adida
Retour haut