Quand partir en Croatie ?

01/04/2013

LE CLIMAT EN CROATIE

Deux climats cohabitent en Croatie : méditerranéen sur le littoral et continental à l'intérieur des terres. La côte alterne étés chauds et secs parsemés d’orages et hivers doux et humides. Deux vents se disputent la saison : la bora, sec et froid, venant du nord, qui fait chuter les températures et le jugo, qui vient du sud et apporte nuages et pluies. Dans l’arrière-pays, les hivers sont très rigoureux avec de fortes chutes de neige et des étés caniculaires.

La saison balnéaire en Croatie s’ouvre dès le mois d’avril. En effet, la température de la mer est l’un des grands atouts de la Croatie. Elle dépasse les 25° en été et ne descend pas en dessous de 20° jusqu’au mois d’octobre ! Quant aux escapades culturelles à Dubrovnik, Split ou encore Zagreb, elles peuvent se faire tout au long de l’année.

les points forts en Croatie

Au printemps

Observer les dauphins dans les archipels de Cres et Lošinj, faire de la plongée dans la région de Split, partir à la découverte des 16 lacs de Plitvice, faire du kayak sur la Cetina, participer à la journée du "centre du monde" qui a lieu tous les 1er avril à Ludbreg.

En été

Se baigner dans les criques sauvages des îles, observer les oiseaux dans le parc de Kopački Rit, déguster des huitres le long du canal de Limski, s'offrir une balade dans le parc national de Krka, sentir la lavande à Hvar, observer les cigognes à… Čigoć.

À l'automne

Les couleurs flamboyantes du parc naturel de Papuk, se délecter à Hvar de figues tout juste récoltées, assister aux vendanges en Istrie, suivre la route des Châteaux dans le Zagorje, longer la côte dalmate à vélo.

En hiver

Courir les musées à Zagreb, faire du ski sur le mont Sljeme, se faire chouchouter dans l'un des thermes du nord-ouest de l'Istrie, se réchauffer dans les auberges istriennes autour d'un plat de fuži aux truffes, profiter de la douceur du climat de Dubrovnik.

notre agenda en Croatie

Fête de saint Blaise à Dubrovnik : Classée au patrimoine immatériel de l'Unesco, cette fête qui met à l'honneur le saint patron de la ville est célébrée du 2 au 4 février. Les habitants de Dubrovnik défilent en costumes traditionnels derrière les reliques de leur saint. Mais la fête déborde du seul cadre religieux. La ville est décorée fastueusement et des concerts, représentations théâtrales, expositions et feux d'artifice sont organisés.

Carnaval : Tout le long de la côte adriatique, de Dubrovnik à Rijeka, on fête le carnaval à grand renfort de costumes et déguisements, danses et chars fleuris, avant le grand carême de Pâques.

Fête du Parlement (Sabor) : Célébré le 30 mai pour marquer l’anniversaire de la restauration du Parlement à la suite des élections de 1990. Elle est particulièrement importante car c’est le premier pas vers l’indépendance.

Fête nationale : Depuis 2001, les Croates célèbrent le 25 juin, le jour où leur pays s'est séparé de l'ex-Yougoslavie en 1991.

Festivals d’été : Les Croates sont très attachés à leur folklore. Des festivals, comme ceux de Zagreb ou d’Omiš mêlent chanteurs professionnels et amateurs, qui improvisent a capella à la terrasse des cafés. Dans plusieurs villes de Dalmatie, les courses de chevaux et les démonstrations de combats à l’épée commémorent des traditions héritées du Moyen Âge. Et à Dubrovnik, les églises et placettes accueillent des concerts et spectacles en tout genre.

Fêtes d’automne : En Istrie, on célèbre la gastronomie ! Courant octobre, les habitants de Lovran organisent des fêtes culinaires autour de la châtaigne et dans le petit village de Buzet, ce sont les fameuses truffes blanches qui sont à l’honneur chaque week-end. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.