Peuples et institutions

17/03/2013

POLITIQUE

Le pouvoir exécutif est entre les mains du Président croate et du gouvernement. Le président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelable et c'est lui qui nomme le Premier ministre ainsi que les membres du gouvernement. Le pouvoir législatif, est assuré par le Sabor, le Parlement, unicaméral depuis 2001, dont les 153 membres sont élus pour 4 ans au suffrage universel direct.

ÉCONOMIE

Croissance : 0,8% en 2011
Taux de chômage : 15,8% en 2012
Déficit public : 5% du PIB en 2010

Point forts : les services, dont le secteur du tourisme est en pleine expansion, représentent 73% du PIB. Les industries du bois, du textile, de la sidérurgie, de l'aluminium et de l'agroalimentaire représentent environ 22% du PIB, l’agriculture, 5%.
Principaux clients : l’Italie, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie et l’Autriche.

Après une croissance en hausse au début des années 2000 (près de 5% par an entre 2003 et 2006), la Croatie a été touchée de plein fouet par la crise de 2008. Le crédit et l'investissement ont subi une forte contraction, accompagnée d’un ralentissement de la demande et d’une augmentation du chômage. L’endettement des entreprises et des ménages est élevé. Seuls les revenus du tourisme ont augmenté sensiblement ces dernières années.

PEUPLES  

Lors du dernier recensement en 2001, près de 90% de la population se déclarait Croate, 4,5% se disaient Serbe alors qu’ils étaient 12,3% en 1991. Beaucoup de Serbes ont fui la Croatie et se retrouvent aujourd’hui réfugiés en Serbie ou dans la partie serbe de Bosnie-Herzégovine. Il existe également une importante population croate en Bosnie (environ 17% de la population). Parmi les minorités présentes en Croatie, on compte également 0,5% de Bosniaques, 0,4% de Hongrois et 0,4% d’Italiens.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.