Lexique de survie en Croatie

23/03/2013

Un pays polyglotte

Les Croates sont nombreux à parler italien et allemand car ces deux nationalités fréquentent intensivement la Croatie pour leurs vacances d’été et ce depuis bien longtemps. Dans les nouvelles générations, c’est bien sûr l’anglais qui s’impose. Il est par contre très rare de trouver des locuteurs francophones, même s’ils sont de plus en plus nombreux.

La Croatie comprend plusieurs dialectes régionaux. Le chtokavien est celui qui a été retenu pour fixer la langue officielle. Bien que le croate soit une langue slave, elle s’écrit avec un alphabet latin et se distingue par de très nombreux accents sur les consonnes. Pendant l’époque de la Yougoslavie, le régime a tenté d’effacer le croate en fusionnant la langue avec le serbe qui est linguistiquement proche, pour former le serbo-croate. Sans succès.

Au minimum

Oui : Da

Non : Ne

Salut : Bog

Bonjour : Dobar dan

Bonsoir : Dobra večer

Au revoir : Do viđenja

Merci : Hvala

S’il te/vous plaît : Molim te/vas

Comment vas-tu/allez-vous ? : Kako si/ste ?

Je ne comprends pas : Ne razumijem

Excusez-moi : Ispri avam se

Bon voyage : Sretan put

Bravo !

Après avoir raté deux bus pour Dubrovnik, vous sortez votre lexique franco-croate et, avec une prononciation presque parfaite, vous lancez un : Kada polazi slijedeći autobus za Dubrovnik ? (à quelle heure est le prochain bus pour Dubrovnik ?). Reste à potasser vos chiffres pour comprendre la réponse !

Épatez vos amis

Lancez leur fièrement un Na zdravlje! (À votre santé !) avant d’ouvrir, en leur compagnie, votre bouteille de šlivovica.

Retour haut