À goûter, siroter...

22/03/2013

À table

La cuisine croate est un vrai melting pot ! Fidèle à l’histoire du pays, elle mêle influences d’Europe centrale, d’Italie et de Turquie.

Dans le Nord et l’intérieur du pays, c’est l’héritage austro-hongrois des Habsbourg qui se fait ressentir : goulash, strudel, escalope viennoise et autres spécialités où le chou et le paprika dominent. Côté sucrerie, vous trouverez des gâteaux crémeux d’inspiration autrichienne. Sur la côte et les îles, c’est la République de Venise qui a laissé pâtes, gnocchis, risottos (notamment le noir à l’encre de seiche) et les saveurs d’huile d’olive. En plat en sauce, goûter le pašticada, sorte de bœuf bourguignon servis avec des gnocchis.

Un peu partout dans le pays, les Ottomans ont popularisé les kebabs, bureks, et autres spécialités de viandes épicées qui ont pris les doux noms locaux de ćevapčići et ražnjići mais aussi les délicieuses pâtisseries couvertes de miel.

Les Croates ne sont pas réputés pour être végétariens. Cochon et agneau sont omniprésents, souvent préparés à la broche et toujours bien cuits. Beaucoup de charcuterie, notamment du jambon fumé et le kulen (sorte de salami). Les produits de la mer ne sont bien sûr pas en reste, notamment le poulpe qui règne en maître sur les salades estivales. La truffe est, elle, la perle de la gastronomie d’Istrie.

Santé !

Du café car les Croates sont de grands amateurs de ce breuvage. De la bière, plutôt blonde comme la karlovačko et l’ožujsko qui sont les deux bières les plus connues du pays.

Du vin bien sûr car la culture de la vigne est une tradition ancestrale en Croatie. Du côté des rouges, goûtez au teran d’Istrie, au babić ou au zinfandel de Dalmatie. Et du côté des blancs, il y a l’incontournable malvazija d’Istrie, le pošip et le Kujunđuša de Dalmatie. Par contre, ne soyez pas surpris si vous voyez de nombreux Croates couper leur vin à l’eau, c’est une pratique courante.

Bizarre, bizarre…

La peka est une cloche en fonte qui a donné son nom à une spécialité croate. Il s’agit d’un plat rempli d’un gros poulpe entier et de pommes de terre que l’on recouvre et que l’on place sous la braise pendant plusieurs heures. Les Croates sont très friands de cette spécialité que vous trouverez dans les restaurants typiques avec cheminée. Parfait pour ceux qui ont un bon coup de fourchette !

Retour haut