Votre valise pour la Crète

11/07/2014

J’EMPORTE…

De toute façon : anti-moustique, crème et lunettes solaires, chapeau, baskets ou chaussures de randonnée, maillot de bain, etc. Et toujours : une polaire et un imperméable.

JE RAPPORTE…

De quoi épater les papilles des amis : huile d’olive de Sitia (AOP) avec les variétés d’olives Koroneiki et Mastoidis ; un vin de la région de Dafnes (cépage liatiko), des herbes aromatiques aux parfums puissants : marjolaine, basilic, dictame, menthe…

Le très symbolique komboloï, un chapelet oriental que l’on égrène pour se prémunir du mauvais œil et s’occuper les mains, mais aussi des bijoux en or ou argent, de la maroquinerie, des poteries et céramiques (Thrapasano, Margaritès), des tissus et broderies (Kritsa et Anoya).

JE LAISSE SUR PLACE…

Ce que je trouve dans l’océan ou sur les sites antiques et je ne cueille rien dans la garrigue. 

Retour haut