Peuples et institutions

16/08/2014

POLITIQUE

Rattachée à la Grèce depuis 1913, la Crète est l’une des 13 régions grecques. Le pays est membre de l’Union européenne depuis 1981. La constitution actuelle (1975) de la République hellénique fait de la Grèce une démocratie parlementaire. La Crète compte 4 départements : Hania, Héraklion, Rethymnon, Lassithi et 68 communes. Les conseils départementaux sont élus pour 4 ans.

ÉCONOMIE

Croissance : Grèce 3,7%

Taux de chômage : en Crète 5,3%

Subissant comme l’état grec une crise endémique depuis 2009, l’île survit difficilement en raison des mesures nationales d’austérité. En revanche, elle résiste bien au chômage avec un taux bien moins élevé que sur le continent (5,3 %). Ceci probablement en raison d’un accès au travail facilité par les entraides familiales. Son PIB est inférieur à la moyenne nationale et ne cesse de diminuer depuis une décennie. Agriculture et pêche représentent moins de 6 % de l’économie crétoise, l’industrie 20 %, les services 74 % dont 15 % pour le tourisme.

50 % des produits agricoles cultivés “sous serres” et vendus en Grèce proviennent de la région de Ierapetra. De Crète également, 50 % de l’huile d’olive et 20 % de la production de vin grec (Héraklion).

Le tourisme prend le pas sur l’agriculture. Cette activité en développement n’est pas sans soulever de nombreux problèmes environnementaux et sociaux.

PEUPLES

Les Crétois ont une population homogène métissée par l’histoire ancienne. Plus frappante est la perpétuation d’un esprit insulaire et de systèmes sociaux claniques. La famille placée au cœur de la société civile est réunie autour de l’autorité du patriarche. Rares sont les célibataires qui quittent leur famille avant le mariage. Les femmes restent bien souvent au foyer. Les pratiques archaïques comme le tir sauvage et plus grave la “ vendetta ” fléchissent devant une population toujours plus citadine mais conservent un large capital de sympathie. Certes, les comportements évoluent rapidement et même dans les montagnes, la figure du montagnard rebelle a fait long feu. Cependant les disparités sociales se sont considérablement accrues depuis la crise de 2009 et favorisent un retour frileux aux traditions.

Retour haut