08/09/2014

La 2e ville de Crète ne manque ni de caractère ni de charme ! Qu’on l’appelle La Canée ou Hania, elle demeure l’héritière d’un riche passé, comme en témoigne son centre : palais et arsenaux vénitiens aux porches sculptés, mosquée, églises… les soubresauts de l’Histoire sont figés dans la pierre d’un patrimoine classé depuis 1965. Pour en connaître les détails, rendez-vous au musée maritime de Crète et au musée archéologique implanté dans l’ancienne basilique Agio Frangiskos.

À ce patrimoine se greffe une movida du xxie siècle qui fait de La Canée une ville culturelle, commerçante, gourmande et festive. Dans les quartiers de Topanas, Evraiki comme dans celui du port, les rues et places, notamment 1866 et Sofoklis Venizelou, ne désemplissent pas. Restaurants, kafeneion, galeries et musées rassemblent les générations, les résidents et les touristes.

Au centre de la baie, la mosquée des Janissaires du xviie siècle rappelle la domination ottomane et le statut de sultanat de La Canée. Les arsenaux, aujourd’hui reconvertis en musée et en centre d’architecture évoquent la suprématie des marchands vénitiens, initiant dès le xiiie siècle une longue période de prospérité. Elle se devine dans les belles façades sculptées qui bordent la promenade du quartier Topanas.

Resserré autour du bastion Schiavo, l’ancien quartier juif d’Evraiki a conservé une synagogue du xve siècle, dernière empreinte laissée par un peuple décimé au cours de la Seconde Guerre mondiale. Certaines parties de la ville (Kasteli, Splantzia) portent encore les marques des bombardements. Le quartier d’Halepa commémore son héros, Eleftherios Venizelos, l’un des artisans de l’indépendance grecque. 

Le plus Comptoir des Voyages

Une journée de visite sur la presqu’île d’Akrotiri qui abrite trois monastères.

Nous on adore

Se balader sur la promenade de bord de mer de "La petite Venise" crétoise.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.