Que faire au Costa Rica ?

Voir la vie en vert

Petit pays – sa superficie est d’environ 51 000 km² – le Costa Rica abrite pourtant une biodoversité exceptionnelle : 4 % de la biodiversité mondiale. Conscient de cette richesse, le pays mène depuis les années 1980 une politique environnementale ambitieuse et protège aujourd’hui 26 % de son territoire et 16 % des eaux territoriales. Pour découvrir cette richesse exceptionnelle, les expériences ne manquent pas.

Côté mer, vous avez le choix entre mer des Antilles et océan Pacifique. Quel que soit le littoral, vous êtes certain de profiter de plages somptueuses. Parfois, elles prolongent des espaces protégés à l’instar de la plage Corcovado et du parc éponyme. Elles sont alors le lieu idéal pour l’observation de la faune : tortues vertes côté Pacifique, dans le parc national Tortuguero, baleines à bosse sur la Costa Ballena, etc.

Plus à l’intérieur des terres, les fleuves du Costa Rica sont aussi l’occasion de découvrir une faune et une flore incroyables. Amateurs de sensation fortes, embarquez pour une aventure en rafting et entre deux rapides, observez oiseaux et singes peuplant les rives du fleuve.

Côté terre, la jungle du Costa Rica est le terrain de jeu favori des amoureux de la faune, de jour comme de nuit. Au départ de Monteverde, vous pouvez par exemple opter pour une découverte nocture de la réserve de Curi-Cancha et apercevoir singes, agoutis, insectes et autres grenouille.

L’aventure nature continue enfin côté ciel, avec l’une des expériences que nos conseillers ont aimées. Dans la forêt humide, des passerelles suspendues permettent de s’élever au-dessus de la canopée et des nuages pour voir le Costa Rica sous un angle inédit.

Découvrir d’autres quotidiens

L’autre richesse du Costa Rica, c’est sa population. Vous aurez ainsi l’occasion de rencontrer les Borucas, dans la région de Talamanca pour participer à la confection des masques en bois portés par les Borucas durant le festival de los Diablitos.

Au Costa Rica, un quart de la population vit à la campagne et se consacre notamment à la culture du café et du cacao. Pour en savoir plus sur ces cultures et ceux qui les produisent, il est possible de visiter des fermes de cacao dans la région de Sarapiqui ou de séjourner dans une finca, une propriété agricole familiale.

Enfin, c’est sur la côte caraïbe, dans la région de Puerto Limón, que pour partirez à la découverte de la culture afro-caraïbes à travers des expériences immersion comme un cours de cuisine ou une initiation à la salsa tica.

Retour haut