Lexique de survie au Costa Rica

21/09/2015

L’Espagnol est véritablement la seule langue du pays (hormis l’anglais bien sûr) puisque les langues indigènes ont pour la plupart disparu. Le plus souvent, seuls quelques mots de dialectes émaillent la conversation. Il subsiste quelques groupes linguistiques minoritaires : créole, maléku (ou guatuso), cabécar, bribri, brunca, Plautdietsch (bas-allemand).

Au minimum

Bonjour : Buenos días

Au revoir : Adiós

Oui / non : / no

S’il vous plaît : Por favor

Merci : Gracias

Excusez-moi : Perdón

Bravo !

Ticos / Ticas : Le surnom que se donne les Costaricien(ne)s… et un clin d’œil à l’usage immodéré des Ticos pour le suffixe de diminutif -ico. Exemples : « Un momentico, por favor » (Un petit moment s’il vous plaît), chiquitica (petite fille), etc.

Una teja est un mot d’argot pour le nombre 100. On l’utilise souvent pour parler d’argent (100 colones) ou pour une distance (100 mètres).

Por dicha : Heureusement, par chance

Soda : Petit restaurant familial.

Pulperia : L’épicerie du coin

Épatez vos amis

Pura vida ! Cette phrase chantante se dit à tout propos. Le sens varie selon le contexte : un au revoir qui porte chance, une approbation ou de l’enthousiasme. Vous continuerez sûrement à l’utiliser à votre retour.

Tuanis : Autre expression très populaire, tuanis viendrait de l’anglais too nice et s’emploie pour dire que quelque chose est cool ou que l’on se sent bien.

Tenga Paz ! : Cool !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.