Le parc national Rincón de la Vieja

09/10/2015

Le complexe volcanique Rincón de la Vieja est l’un des plus volumineux du pays. Dans l’enceinte de la caldeira Guachipelín, neuf sources éruptives ont fait trembler des générations de Ticos. Deux d’entre elles sont pourvues de cratères, respectivement le Von Seebach et le Santa Maria. Celui-ci est le point culminant du volcan (1 916 m). Ce n’est pas dans ces chaudrons que le volcan fulmine mais sur l’une des pentes où un lac acide déborde généreusement en fumerolles et coulées de boues.

Le parc national Rincón de la Vieja inclut la zone volcanique, les espaces sauvages de ses pentes et ceux de la plaine. Il compte deux secteurs. Le premier, Las Pailas est dédié aux volcans, aux chutes d’eau vertigineuses, aux prairies et forêts primaires, royaume des orchidées. Plusieurs sentiers permettent de les découvrir librement ; le second, Santa Maria constitue une zone de transition, fondée sur les terres d’une ancienne ferme d’élevage (maison classée) où l’activité humaine forme une osmose avec la nature. Un sentier des colibris vous permet si vous vous êtes munis de jumelles d’en observer. La végétation de type tropicale sèche comprend des acacias épineux, quelques guanacastes géants, des cactus… ce décor de savane émaillé de solfatares de boues volcaniques tranche radicalement avec les forêts pluviales de la côte pacifique.

La randonnée équestre demeure l’un des moyens les plus amusants (et les moins fatiguants) de découvrir les lieux. Le Rincón de la Vieja, le parc national de Santa Rosa et celui de Guanacaste (dédié à la recherche) font partie du vaste ensemble protégé de la cordillère de Guanacaste, une chaîne volcanique contenant trois des sept volcans du Costa Rica.

Le plus Comptoir des Voyages

Explorer l’arrière-pays à cheval jusqu'à la cascade Oropendola et sa piscine naturelle.

Nous on adore

Se laisser glisser le long de câbles au-dessus des canyons pour découvrir la faune et la flore.

Retour haut