Santa Marta et le Parc national naturel de Tayrona

08/01/2018

Nichée aux pieds de la Sierra Nevada, la capitale du département de Magdalena, si elle n’est pas aussi colorée que sa voisine Carthagène, n’en est pas moins une charmante petite cité et l’une des plus anciennes villes d’Amérique du Sud. On y pose ses valises pour profiter du tempo vibrant de sa vie nocturne où les tonalités suaves de la salsa se mêlent ici à des accents rock.

Santa Marta, c’est aussi le point de départ idéal pour explorer la Ciudad perdidad, le site archéologique d’une ancienne cité supposément fondée en 800 après J.-C., soit 650 ans avant le Machu Picchu, et le parc national de Tayrona. Prisé des voyageurs étrangers aussi bien que colombiens, ce dernier n’est pas idéal pour qui recherche la solitude. Mais une chose est sûre : les activités n’y manquent pas ! Baignades, plongée, sports d’aventure, observation de la faune (en particulier des nombreuses espèces d’oiseaux)…

Retour haut