07/01/2018

La mauvaise réputation de la Colombie s’est beaucoup focalisée sur Medellin mais un vent nouveau souffle aujourd’hui sur la ville et son écho murmure « espoir ». Et non, ce n’est pas juste une impression due au climat. La ville de l’éternel printemps attire aujourd’hui les voyageurs et ravit leur cœur.

Située dans une vallée étroite, Medellin s’accroche à flanc de montagne et s’élance vers le ciel. Débordante d’activité, elle s’anime plus vivement le week-end quand le beau monde envahit ses clubs. C’est à El Poblado qu’il faut se montrer, un quartier sûr prisé des fêtards pour ses nombreux restaurants, bars et clubs. En journée, une fois le feu nocturne passé, on se délasse à un rythme bien plus nonchalant. Attablé à la terrasse d’un café, on sirote un tinto en regardant la foule vaquer à ses occupations ou on croque dans des empanadas fumantes à un stand de rue.

On se mêle enfin au flux de la ville, dans le métro moderne et aérien ou dans l’un des téléphériques de Medellin, construits pour désenclaver d’anciens bidonvilles. En prenant de la hauteur, on découvre une nouvelle perspective sur la petite sœur rebelle de Bogota et on laisse derrière soi les préjugés pour mieux savourer l’une des destinations les plus dynamiques et excitantes de Colombie.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.